Asteroid in Love – Premières Impressions

Une ouverture délicieuse pour un anime mignon et très soigné. Ce début est effectivement une réussite, j’ai été enveloppé dans une brise très légère et apaisante pendant ces 24 minutes.

L’anime dessine le quotidien des lycéennes membres du club d’astronomie et de géologie et plus précisément de la relation Mira et Ao. Petites, les deux jeunes filles s’étaient promises de trouver une étoile et de la nommer Ao. Plusieurs années après s’être perdue de vue, elles se retrouvent au sein du même club d’astronomie.

Asteroid in Love 01 Club

Sous ses airs d’histoire CGDCT (cute girls doing cute things), Asteroid in Love dresse une forme de relation équivoque tout du long. Le public peut en effet se demander si cet anime s’oriente légèrement vers du Yuri, à savoir une romance entre nos deux jeunes filles.

Plusieurs séquences sont ambiguës, les personnages réagissent d’une manière à sous-entendre cela et une atmosphère passionnée et poétique flotte entre les deux. L’alchimie produite est intéressante puisque l’une est extravertie alors que l’autre est plus réservée.

Quelle que soit la forme que prend cette relation, elle reste très agréable et saine à suivre. Les autres filles sont un peu en retrait dans ce premier épisode mais ont chacune leur personnalité attachante. L’humour reste léger et sympathique.

La réputation du studio Doga Kobo n’est en effet plus à faire concernant son attirance et sa spécialité pour les animes composés de filles mignonnes. Je suis toujours un peu triste de découvrir chaque saison que ce studio talentueux se restreint à ces genres. J’aimerai tellement profiter de leur personnes compétentes et leur travail de qualité pour d’autres genres plus variés… Enfin bon passons. L’autre caractéristique de ce studio et du staff attaché, est son talent pour livrer des productions en général vivantes, colorées et soignées. Pas d’exception ici, c’est un régal à suivre. Désolé d’utiliser les mêmes termes, mais les filles sont animées de façon à être adorable.

J’aime énormément la manière dont l’anime représente les scènes intérieures en jouant sur l’éclairage et les ombres. Cela donne une impression de réalisme et une ambiance particulière. A l’inverse lorsque les personnages sont à côté d’une source de lumière artificielle intense ou bien à l’extérieur sous le soleil à son zénith, les couleurs sont plus vives et la pâleur de leur peau se ressent davantage. L’anime n’a pas a priori un thème en relation avec les lumières, mais le travail réalisé sur celles-ci est indéniable.

Koisuru Asteroid 01 Classroom

On ressent fortement le format original (4-koma) dans cette production avec des scènes qui s’enchainent sans mal pour se concentrer sur des moments précis du quotidien de nos jeunes filles. J’apprécie toujours les adaptations de 4-koma car elles nécessitent un travail innovant et recherché où la dérive de trop se reposer sur l’œuvre originale n’existe pas.

En plus de lier certaines séquences pour créer un enchainement naturel, les compositions instrumentales de cet anime sont très bonnes.  Les OP et ED sont également tous deux très jolis.

Conclusion

Au final, on me sent particulièrement enjoué au sujet de cet anime. Il y a de quoi car l’introduction est bonne et soignée. Pour autant, je ne compte pas poursuivre Asteroid in Love. Ce genre d’anime peut facilement me lasser après quelques épisodes à cause de sa monotonie. De plus, cet anime ne se distingue pas vraiment des nombreux animes cute adaptés de mangas publiés par le Manga Time Kirara. Il lui manque ce petit quelque chose en plus pour m’entraîner dans son ciel étoilé. Je conseillerai donc seulement cet anime de niche aux adorateurs du genre ou aux nouveaux qui souhaitent découvrir un tel anime. Ils ne perdront pas leur temps et ne seront pas déçus car l’anime semble prometteur et avec une production solide.

Asteroid in Love 01 Opening

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments