Avis – Food Wars ! The Fourth Plate

Attendue depuis plusieurs saisons, la conclusion de l’affrontement opposant Soma et le Conseil des 10 est enfin là. Depuis deux longues années, le public mijotait à feu doux s’imaginant moultes scénarios. Que retenir dès lors de cette saison ?

Un orgasme continu de Food Porn

Shokugeki no Soma : Shin no Sara se caractérise par une succession de duels de chefs entre le régiment d’Erina et de Tsukasa. Si certaines saisons manquaient légèrement d’affrontements, on ne peut reprocher cet aspect à cette saison qui enchaine les duels les uns à la suite des autres. Impossible de s’ennuyer au détour d’une longue conversation dans Shin no Sara.

Qui dit duel, évoque obligatoirement de nombreux plats. Certains sont toujours très classiques dans leur énoncé, comme une pizza aux quatre fromages, mais arrivent à émerveiller le public par la préparation, les techniques utilisées et les moyens pour provoquer l’orgasme chez le jury. D’autres font dans la démesure totale aboutissant à un plat exceptionnel jamais vu.

Quel que soit le chemin, le résultat sera toujours l’excitation par l’image, de la food porn comme on l’apprécie.

Top Chef Wars

En plus des préparations culinaires, cette saison fait la part belle aux personnages. Seuls les meilleurs sont encore en lice. On découvre plusieurs membres du Conseil et ex membres sous un nouveau jour. Leurs motivations et passés sont enfin abordés. Certains sont développés vis-à-vis de leur relation avec Azami, on ne le rappellera jamais assez : un excellent antagoniste. Plusieurs n’avaient encore jamais dévoilé leur domaine de spécialité ajoutant ainsi de nouvelles thématiques, techniques ou recettes encore jamais abordées dans l’anime.

Si la seule présence du Conseil suffisait déjà à nous enthousiasmer, c’est sans compter sur la bande à Soma. Effectivement, tous les personnages, aussi bien Aldini, Subaru ou encore Megumin, ont progressé et peuvent dès lors créer la surprise dans ce tournoi. Subaru d’ailleurs dans cette saison devient exceptionnel notamment avec son Perfect Trash et son rôle dans certains épisodes.

Au vu du casting, ce tournoi ne pouvait en principe qu’être passionnant. Tout était réuni pour créer une saison riche en surprises et en moments épiques.

Un menu insatisfaisant

Et finalement, la longue fermentation n’a pas pleinement pris. La vue globale du tournoi a de quoi refroidir. Le tirage au sort des duels est parfois décevant : exemple un match Isshiki vs Rindo aurait été beaucoup plus exaltant que ce qui a été proposé. L’issue des matchs de cette saison, à une ou deux exceptions prêtes, n’est en aucun cas surprenante. Dès le tirage au sort, le public se doute du vainqueur. Qui a sincèrement pensé que Isshiki allait gagner contre Tsukasa et parallèlement Aldini face à Rindo ? Personne. A titre personnel, le seul match dont le débouché était incertain, fut celui de Megumi vs Momo. De plus, la venue de twists et rebondissements est prévisible, suivant toujours un même schéma, même si leur contenu est impossible à deviner. Le tableau final de ce championnat est relativement fade, il manque d’originalité et de surprises alors qu’on parle de Food Wars. Le tirage au sort des duels est parfois assez décevant, l’issue des matchs était prévisible donc frustrante puis la manière d’amener les rebondissements vue et revue.

Le collectif mis en exergue

Si le déroulé de cette saison ne m’a pas pleinement enthousiasmé et étonné, cette saison est heureusement truffée de bonnes idées complétant le thème de cette saison : à savoir le travail collectif et le régiment. On est à de nombreuses reprises agréablement étonné par des stratégies, techniques ou manières de vaincre l’opposant.

Food Wars S4 Aldini

La plupart sont simples mais elles fonctionnent bien. Soutenir ses coéquipiers en leur préparant certains ingrédients : magnifique ! Epuiser l’endurance et la concentration des meilleurs éléments en enchainant les duels : excellent ! S’entraider malgré le manque de temps permet d’en faire plus que si l’on est seul : oui ! Des simulations de duel : bravissimo !

Plus que l’annonce des matchs et leur résultat, c’est véritablement cet aspect bien pensé et intelligemment lié avec les duels qui m’a totalement ravi.

Une recette perdant en éclat

Un élément récurrent chaque saison et qui reviendra probablement pour la nouvelle saison : la réalisation. Cette dernière est pauvre et peu originale. Les orgasmes culinaires des jurés, pauvrement animés ne sont plus aussi impactant que dans les premières saisons. Pareil pour les plats qui sont moins bien mis en valeur qu’auparavant. Trop de mouvements de caméra pour donner une sensation de dynamisme et uniquement des personnages fixes, certains diront un simple copié collé du manga, sans arriver à atteindre son niveau, ce qui est vrai.

Conclusion : Savoureux malgré un manque d'assaisonnement

Note :
7.5/10
0
Shokugeki no Soma : Shin no Sara reste toujours délicieux à regarder grâce à ses nombreux attraits indéniables et la thématique de la gastronomie. Toutefois, cette saison à mon sens est probablement la moins bonne de toutes. Elle manque cruellement d’originalité et de surprises. La réalisation et les animations semblent encore plus rudimentaires qu'auparavant. Même si cette saison clôt magnifiquement bien l'intrigue de l'arc, la bataille de régiments tant rêvée est finalement légèrement décevante. Food Wars reste quand même toujours à conseiller pour ceux qui n’ont pas lu le manga et continue malgré tout d’être un bon divertissement.
Moja
Administrateur

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments