Premières Impressions – 2.43 Seiin Koukou Danshi Volley-bu

Avis de l'équipe

Synopsis :

Kimichika Haijima, étudiant au secondaire, retourne dans sa ville natale, Fukui, après avoir causé des ennuis à son équipe de volley-ball du collège. Il y retrouve son ami d’enfance, Yuni Kuroba, qui possède des capacités physiques remarquables, mais qui est vulnérable sous la pression. Avec Shinichiro Oda, Misao Aoki et Akito Kanno, ils vont former le club de volley-ball du lycée Seiin.

Hime

Parmi tous les anime de sport « light » de la saison de l’hiver 2021, 2.43 Seiin Koukou Danshi Volley-bu propose un mélange de sport et de drame.

Emotionnellement lourd, le premier épisode pose une problématique sérieuse : la pression ressentie par les athlètes, lorsqu’ils doivent préparer et participer à des compétitions sportives, peut amener à des drames voire des tragédies. La première scène, puis en écho la dernière scène, nous expose la situation dans laquelle se trouve Chika : sa passion pour le volley l’a amené à adopter un comportement trop extrême, au point de nuire gravement à son équipe de volley-ball.

Entre-deux, on ressent la tension palpable entre les deux amis d’enfance, Chika et Yuni, qui a bien failli se dissoudre. En effet, en raison des circonstances du retour de Chika, là où il habitait durant son enfance, leurs retrouvailles sont assez forcées. L’attitude fermée de Chika diffère de celle de Yuni, très enthousiaste de le revoir. Au fur et à mesure de l’épisode, Yuni réussit à percer une partie de la carapace de Chika à travers le volley…mais la dernière scène porte un coup à l’image de Chika ! Yuni et Chika pourront-ils redevenir amis ? L’évolution de leur relation aura une place centrale dans le scénario.

Parlons plus en détails de Chika et Yuni. Le premier est passionné de volley-ball voire même trop. Le second n’a aucune passion, il s’amuse à vagabonder à gauche et à droite avec ses cousins. Il en ressort que l’un a un but dans la vie, tandis que l’autre n’en a pas, ce qui les opposent diamétralement. Yuni fait néanmoins l’effort de rentrer dans l’univers de Chika pour redevenir son ami. Une alchimie est créée entre les deux amis d’enfance.

Côté animation, le chara-acting, mais également les expressions du visage, contribuent beaucoup à l’émotionnel. Mon cœur s’est serré en apercevant le sourire de Chika, mais surtout en voyant la réaction de Yuni lorsqu’il apprend l’erreur commise par Chika dans le passé. Il faut également mentionner la puissance des frappes qui se ressent par l’extension des bras des volleyeurs et l’impact sonore de la balle au sol. L’ambiance dramatique se retrouve également dans les mélodies de l’opening et l’ending.

Ainsi, le premier épisode est prenant : en peu de temps, on ressent beaucoup d’émotions.

Partager sur :
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires