Premières Impressions – Maoujou de Oyasumi

Avis de l'équipe

Synopsis :

Sleepy Princess in the Demon Castle, connu au Japon sous le titre Maou-jo De Oyasumi, est une adaptation anime du manga éponyme actuellement en cours au Japon. Celui-ci sera disponible prochainement sur la plateforme Wakanim. Et pour les adeptes de l’anglais, sachez que le manga est disponible chez Viz Media. C’est le studio Doga Kobo qui s’en occupe et à son compteur, nous pouvons compter Gabriel Drop Out, Yesterday Uttate, Dumbell ainsi qu’Ikebukuro également diffusé cette même saison. Ayant de très bons souvenirs de ses travaux précédents ainsi que celui-ci fait pour l’instant pour Oyasumi, l’animation sera une des qualités de cette adaptation.

Uzuchi

Sleepy Princess in the Demon Castle, connu au Japon sous le titre Maou-jo De Oyasumi, est une adaptation anime du manga éponyme actuellement en cours au Japon. Celui-ci sera disponible prochainement sur la plateforme Wakanim. Et pour les adeptes de l’anglais, sachez que le manga est disponible chez Viz Media. C’est le studio Doga Kobo qui s’en occupe et à son compteur, nous pouvons compter Gabriel Drop Out, Yesterday Uttate, Dumbell ainsi qu’Ikebukuro également diffusé cette même saison. Ayant de très bons souvenirs de ses travaux précédents ainsi que celui-ci fait pour l’instant pour Oyasumi, l’animation sera une des qualités de cette adaptation.

Autant le dire franchement, son visionnage était prévu mais n’était pas dans mes priorités. Mais j’ai eu un peu de temps libre et j’ai visionné l’épisode 01. Et que dire ? Je ne pensais pas autant me marrer devant ! On a le pitch classique « princesse enlevée par méchants démons, le héros s’en va la sauver » pour ensuite la suivre dans son emprisonnement. Je ne pensais clairement pas à ce genre de péripéties en attendant qu’on vienne la sortir de sa captivité. Je ne sais pas ce qui est le plus hilarant dans tout ça, les personnages ou les enchainements d’événements qui découlent de tout ça. 

Faut se dire une chose : bizarrement ce ne sont pas les démons mais la princesse humaine qui paraît la plus démoniaque dans ce château. Tout ça pour quoi ? Pour ne pas s’ennuyer mais surtout pouvoir profiter d’un sommeil de haute qualité. Sa première quête ? Faire un bon oreiller. Il y a des mignons démons oursons qui viennent lui apporter à manger, elle se dit que les dépecer avec un couteau serait parfait. Bon au final, elle ne le fait pas et les brosse pour récupérer les poils morts mais elle y a pensé. Ce qui découle de cet acte ? Elle peut soudoyer les dits oursons avec l’appât de la brosse pour obtenir les clés et se barrer de sa « prison » pour se promener tranquille dans le château pour poursuivre l’achèvement de ses quêtes. Je n’ai jamais vu plus libre comme princesse captive, elle se débrouille mieux que Zelda ou Peach. Concernant les autres méfaits pour son bien personnel : Des nouveaux draps ? Elle coupe un linceul fantôme ou les capes des gardes pour se faire une bonne literie. Trop de bruits ? Allons embarquer le cercueil après avoir fait des ajustements dessus pour un confort sonore optimal et l’emmener dans sa pièce personnel. Où est-ce qu’elle l’a récupéré ? Elle est morte bêtement dans le magma, ils l’ont ressuscité, elle a utilisé les cornes du prêtre + le slime pour cirer le cercueil duquel elle est ressortie. 

C’est ça tout du long, des enchaînements de délires tout aussi hilarant les uns que les autres. Ce ne serait pas efficace sans le caractère des personnages aussi. Les démons sont dans tous leurs états quand ils voient qu’elle a disparu mais finissent limite au bout de leur vie quand elle se ramène avec une idée en tête. Impossible de lui faire un sermon car ils n’osent pas la réveiller ? Car oui, elle aura eu le temps de revenir dans sa « prison » pour dormir après son exercice journalier. Le Seigneur Démon va finir par faire un tour en salle de repos, tellement il n’en peut plus. Elle fait ce qu’elle veut et elle n’a peur de rien. Si elle meurt, elle sait qu’ils peuvent la ressusciter donc bon elle est tranquille. Ils ont aucune autorité sur elle. On voit quelques scènes où son peuple et le héros s’inquiètent pour elle et imaginent le pire, mais elle se contrefiche de tout le monde en réalité. Ce sont les démons qui sont dominés et inquiets. Le héros bataille sec avec son équipe pour affronter les différents dangers avant de pouvoir la sauver tandis qu’elle cherche simplement à se faire une moustiquaire car elle n’aime pas se faire piquer.  Qu’elle soit ici ou ailleurs, ça lui passe par-dessus la tête et c’est ce que j’adore !

Conclusion : Je me régale de A à Z tout en essayant de retrouver mon souffle entre 2 crises de fou-rire. C’est du pur fun pendant 24min et je ne me lasse pas de revisionner les épisodes déjà sortis. Donc une excellente découverte qui va mener à l’achat du manga en anglais de mon côté. J’espère que j’aurai donné envie de s’y mettre à ceux qui hésitaient à son sujet.

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments