Premières Impressions – Nomad Megalo Box 2

Avis de l'équipe

Synopsis :

VIVRE LE RÊVE UNE NOUVELLE FOIS
La Megalobox est le sport de combat par excellence combinant le corps humain et la technologie des exosquelettes. « Gearless » Joe, un boxeur qui la pratique, est connu pour avoir participé sans aucun équipement au Megalobox, un tournoi permettant d’élire le meilleur combattant du ring. En trois mois seulement, il est passé du statut de boxeur miteux de matchs illégaux à celui de champion du Megalonia. Devenu une légende vivante grâce à sa victoire miraculeuse, il a fait battre le cœur d’un grand nombre de personnes en leur faisant vivre un rêve éveillé. Sept ans plus tard, « Gearless » Joe décide de réapparaître sur un ring clandestin. Il s’équipe d’un exosquelette sur un corps couvert de cicatrices et se surnomme lui-même « Nomad ».

Moja

Un homme errant et dévasté, rempli de contradictions…

Comment aurait pu-t-on imaginer retrouver Joe de cette manière ? Ce premier épisode dresse une situation bien désolante de notre ancien champion, alcoolique et dépendant aux médicaments psychotropes. Aucune piste ni indice est donné quant aux raisons de ce changement. Ce premier épisode se contente uniquement de nous présenter le quotidien sans vie du dénommé Nomad. Une atmosphère triste et pitoyable est construite dans ce prologue bien mystérieux et quel charme incroyable ! Je n’avais pas ressenti cela depuis longtemps. Au travers de l’attention portée à Nomad, l’épisode développe un réalisme et une symbolique subtils. Plusieurs parallèles voulus peuvent être réalisés avec le premier épisode de Megalo Box. Je ne sais pas si les raisons de ce changement seront convaincantes mais cet épisode n’en reste pas moins exceptionnel.

L’aspect rugueux des visuels et le line-art à l’ancienne donnent un cachet vraiment unique à l’anime. La DA présentant un univers sale, underground, délabré avec des visuels détaillés est toujours aussi délectable. L’œuvre compose encore une fois avec une animation propre durant les combats.

Actuellement, c’est la meilleure introduction printanière que j’ai vue. Je n’attendais rien en particulier de cette suite (je n’en attendais même pas) mais avec un début si douloureux et chagrinant à suivre, il est fort probable que cette seconde saison me plaise encore plus que la première.

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments