Premières Impressions – Seijo no Maryoku wa Bannou Desu

Avis de l'équipe

Synopsis :

Sei est une jeune employée de bureau un peu accro à son travail. Un soir, en rentrant chez elle après avoir terminé ses heures supplémentaires, une étrange lumière l’enveloppe et la transporte dans un autre monde. On vient de l’invoquer en tant que « Sainte » ! Le problème, c’est qu’elle n’est pas la seule dans ce cas… et que le roi n’a d’yeux que pour la lycéenne arrivée en même temps qu’elle. Ne supportant pas cette ignorance, Sei quitte le palais royal et décide de s’adonner à son ancienne passion pour la botanique en rejoignant un centre de recherche sur les plantes médicinales. Là, elle apprend l’art de la magie et de la concoction des potions aux côtés de Johan, le directeur de l’institut, et de Jude, son collègue et professeur. Elle découvre également que son pouvoir de « Sainte » lui permet d’augmenter de 50 % l’efficacité de toutes ses potions. C’est ainsi qu’elle réussit à sauver la vie du capitaine des chevaliers, Albert, pourtant grièvement blessé. Dès lors, une rumeur commence à se répandre dans le royaume : ne serait-ce pas Sei, la véritable « Sainte » ?

Hime

Après le succès de Hamefura, un nouveau shôjo isekai light novel a le droit à une adaptation en anime : Seijo no Maryoku wa Bannou Desu, appelé également The Saint’s Magic Power Is Omnipotent (ou en abrégé, Saint Magic).

Nous suivons les premiers pas de Sei, une jeune femme japonaise, dans un autre monde. Invoquée avec une jeune fille qu’elle ne connaît pas, alors que cette dernière est reconnue comme étant la Sainte, celle qui sauvera le monde des miasmes mortels, Sei, elle, est ignorée.

Comme dans le light novel, on retrouve une ambiance chaleureuse qui guérit les cœurs. En effet, si au début, Sei est abandonnée, au fur et à mesure elle finira entourée de personnages ayant tous un regard bienveillant à son égard. L’héroïne elle-même est chaleureuse : c’est une travailleuse au cœur d’or. Dès le premier épisode, on ressent un sentiment de proximité envers la majorité des personnages. La fin de l’épisode est particulièrement touchante.

Pour l’introduction, l’anime a adopté le même rythme que le light novel, ce qui est grandement appréciable. Courte et efficace, elle donne les informations nécessaires pour comprendre la situation de l’héroïne, son nouveau quotidien dans un monde qu’elle doit apprivoiser.

Le chara-acting est exceptionnel. On voit l’attention portée sur le choix des seiyuu. Commençons par notre héroïne. Interprétée par Yui Ishikawa (la voix de Violet Evergarden), on ressent à la perfection son incompréhension, son énervement, face à la situation qu’on lui impose. Ne pouvant rentrer chez elle, elle doit s’habituer à cet autre monde. On partage son ennui, puis son excitation et sa joie lorsqu’elle découvre l’Institut de recherche médicinale Flora et son jardin. Elle décide d’y travailler. Il faut également mentionner son soulagement lorsqu’elle sauve un individu gravement blessé. Toutes ces émotions sont parfaitement retranscrites par la seiyuu.

Les autres personnages prennent aussi vie grâce à leur seiyuu. Le collègue de travail de Sei, Jude, est interprété par Taku Yashiro (la voix de Shindou dans Horimiya), le supérieur de Sei, Johan, par Takuya Eguchi (la voix de Kakeru dans Fruits Basket, Julius dans Re:Zero). Je me permets de mentionner aussi les voix d’autres personnages qui ne sont pas encore apparus, ou qui n’ont encore prononcé aucun mot, mais qui viennent compléter ce casting incroyable : le chevalier Albert est interprété par Takahiro Sakurai (la voix d’Ayame dans Fruits Basket), et le mage Yuri par Yuusuke Kobayashi (la voix de Subaru dans Re:Zero, Senku dans Dr Stone, Su-Won dans Yona Princesse de l’Aube).

Enfin, la direction artistique est d’excellente qualité. Les décors sont magnifiques, le chara-design aussi. J’ai également apprécié la musique de la fin.

En tant que lectrice du light novel, ce premier épisode m’a conquise. L’anime commence très bien, et promet, je l’espère, d’adapter fidèlement le light novel, son ambiance chaleureuse.

 

Uzuchi

« Seijo no Maryoku wa Bannou Desu », ou Magic Saint Omnipotent du côté anglais, est l’une des adaptations tirées de LN de la saison. LN disponible du côté de Seven Seas si jamais vous voulez le lire en anglais.

Il fait parti de la fournée Isekai avec l’invocation de personnages de notre époque dans un monde fantasy & reculé où un mal sévit et donc a besoin d’un héros ou d’un saint. Ce qui va changer la donne, c’est qu’il y en aura deux d’invoquées et celle que l’on va suivre sera celle non reconnue comme la Sainte par le prince blaireau de service. C’est assez sympathique car cela nous permet de la suivre dans son train-train quotidien dans ce nouveau monde dont elle ne connait rien. Cela donne également un bon bol d’air frais par rapport à d’autres licences du même style. L’animation est assez propre, avec de bons tons de couleur et des effets bien exploités lors de l’emploi de la magie.

Sei met en avant un caractère bien trempé, étant prête à partir de ce royaume suite à son mauvais accueil par le prince qui l’a complètement occulté, sans oublier qu’ils l’avaient invoqué sans lui donner le choix mais qu’elle ne peut pas repartir. Sa colère est dès lors compréhensible et c’est assez bien de voir ce point mentionné. 

Sa passion pour les plantes, les potions et les recherches affiliées seront son train de vie et l’univers où elle va évoluer. On se centre clairement sur les miracles qui seront possibles via sa venue mais aussi son investissement dans ce domaine. La fin de l’EP01 est assez évocateur à ce sujet avec le sauvetage du chef de troupe avec sa potion ‘cheatée’ et ce n’est que le début. On pourra dire que Sei paraît hors-norme mais ce sera sa ligne de conduite par son invocation. On a très peu vu des autres protagonistes mais le cast masculin est magnifique visuellement parlant.

Un anime à tenter pour les fans du genre, surtout avec un protagoniste féminin aux commandes et un cast masculin qui sera un régal pour les yeux. Sans oublier que suivre les prouesses de Sei sera une bonne occupation en cette saison printanière.

Partager sur :
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires