ID:Invaded – Premières Impressions

Un peu de productions originales dans ce champ trop maculé de mangas et light novel diversifie le plateau d’animes proposé chaque saison. Mêlant légèrement du Persona 5, un peu de Psycho Pass et une touche d’Esprits criminels, il est évident que cette œuvre n’est pas tout public et ne plaira pas à certains. Comme toutes premières impressions j’engagerai mon seul avis, j’ai beaucoup aimé ces deux premiers épisodes.

Si certains estiment que le pauvre Ei Aoki a vu son talent de réalisateur exploité par Aniplex pour des abominations comme Aldnoah Zero et Re:Creators, déjà allez-vous faire foutre. Entre relever des soucis dans ces animes et les insulter de cette manière, je n’apprécie pas (chose que j’ai lu récemment). Puis ensuite j’ai un ressenti totalement différent. Je trouve que cet homme que j’aime beaucoup, se plait dans ce qu’il fait et propose des œuvres semble-t-il toujours plus étranges et uniques au fil des années. Je pense qu’à chaque fois, il veut aller quelque part où encore jamais personne n’a été. On le voit avec ID:Invaded qui va dans un délire de même ampleur que Re:Creators voire encore plus poussé. Certes le scénario est écrit par Otarô MAIJÔ mais Ei Aoki n’en est pas non plus étranger vu qu’il travaille en tant que réalisateur sur cette œuvre.

ID Invaded Momoki Puit

Pour en revenir un peu plus à l’anime, autant s’appuyer sur le résumé de Wakanim pour enchainer sur les remarques : Bienvenue à Kura, une organisation qui enquête sur des crimes en utilisant le Mizuhanome, un système percevant l'envie de tuer. Rencontrez Sakaido, un détective brillant qui pilote ce système.

Pour résoudre les mystères, il pénètre dans le monde de l’inconscient des meurtriers : le puits de « ça », généré à partir de leur envie de tuer. Dans l’ombre de brutales et énigmatiques affaires rôde John Walker, un tueur en série particulièrement dangereux. Où sa traque emmènera-t-elle les enquêteurs ?

Pas facile en effet de faire un synopsis sur un tel anime. C’est peut-être le principal et seul reproche que je ferai à ces deux premiers épisodes : le public peut facilement se perdre au début avec des concepts complexes. On part dans un délire de science-fiction possédant ses propres nouveaux mots et avancées technologiques. Simplifier le Mizuhanome et le Wakumusubu dans leur appellation, la manière de les introduire et de les expliquer aurait pu être favorable à cette introduction.

Car le public ne doit pas s’imprégner seulement de cet univers, mais doit comprendre déjà ce qu’il se passe sous ses yeux alors même que le personnage principal est paumé et amnésique dès le départ. Forcément cet amas d’informations et de choses à comprendre fait qu’on peut très vite passer à côté d’un élément important qui brouillera notre compréhension et notre ressenti sur ces premiers épisodes.

ID :Invaded part clairement dans un délire, mais c’est un délire avec des barrières qui ne va pas s’éparpiller et se perdre en chemin. La thèse de ce puits est captivante car chaque monde sera probablement différent selon le criminel recherché. J’aime la manière dont il faut comprendre et interpréter les mondes, pour saisir la mentalité du criminel et trouver des indices. On revisite la manière de créer et de résoudre les enquêtes. Il est vrai que l’enquête était classique mais cette proposition de la résoudre au travers de ce puits change du tout au tout le ressenti final. 

ID Invaded Episode 01

Le premier monde m’a d’ailleurs fait penser à un jeu vidéo, où le personnage doit comprendre les règles qui régissent ce monde afin d’avancer et de le terminer. Si tous les mondes sont aussi bien conçus, ce sera une performance à saluer.

Le casting est très bon. Le personnage principal a beaucoup de charisme et reste très mystérieux tout comme la fille à chaque fois morte à ses côtés (Kaeru). Suivre ses pensées et ses analyses marchent vraiment bien. Sakaido est entouré de profileurs/enquêteurs, des personnes qui ont donc beaucoup de jugeote mais également de policiers intervenant sur le terrain. L’antagoniste de ce pilote fait office simplement de méchant pour introduire l’intrigue et l’univers, c’est davantage l’antagoniste principal qui capte l’attention par son aura inquiétante et voilée de mystères. Le chara-design est singulier mais on s’y fait. La réalisation pour ces deux premiers épisodes est soignée.

En conclusion

C’est un très bon début, je suis vraiment enthousiasmé pour la suite. Avec Babylon la saison dernière et maintenant ID:Invaded, le genre policier dans l’animation semble enfin prendre un chemin sain et intéressant. Je conseille chaudement cet anime. Vive les productions originales !!

ID Invaded Kaeru Episode 02

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Wakanim

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments