In/Spectre – Premières Impressions

Assez attendu par la communauté et avec comme prévision un bon anime, je ne pensais pas voir à cette occasion un aussi bon premier épisode.

Synopsis : Dans son enfance, Kotoko a été enlevée par des esprits pour devenir la « déesse de la sagesse ». Ces créatures surnaturelles l’ont transformée en un intermédiaire puissant entre le monde des esprits et celui des humains, mais ce pouvoir a eu un prix : un œil et une jambe ! Un jour, elle rencontre Kurô, un jeune homme au cœur brisé, qui semble avoir un étrange effet sur les esprits…

Cet épilogue prend le temps. A la fois d’introduire les deux personnages principaux mais également de nous entrouvrir la porte de cet univers qui nous émerveille déjà. Et dieu qu’on ne peut lui reprocher cela.

En visionnant cet anime de mystère/surnaturel/enquête, on aurait pu s’attendre à l’image des divers trailers, à être plongé de manière très conventionnelle dans une première enquête servant à introduire In/Spectre. Aucunement. Cet anime prend comme point de départ la rencontre dans un hôpital des deux personnages principaux. Attiré et intrigué par le jeune homme Kurou, Kotoko décide d’aller lui parler sur un banc. De là va s’ensuivre toute une discussion entre les deux qui reprendra le lendemain. On va ainsi découvrir les raisons qui expliquent leur présence régulière dans cet hôpital et une partie de leur passé.

In Spectre Kurou Kotoko

Les dialogues sont étonnamment bien écrits et cette discussion qui occupe une bonne partie du premier épisode est captivante. Cette conversation prend également la forme d’un interrogatoire et d’une enquête maquillée subtile. On part d’un postulat et au fur et à mesure on découvre des choses, certaines prévisibles, d’autres moins.

Cet échange est bien rythmé à la fois par quelques twists très légers et par un comique inattendu. Excepté à la fin, on ne ressent pas une atmosphère austère et oppressante comme pourrait le laisser paraître le ton grisâtre et brumeux de cet épisode. C’est aéré et léger, on ressort de ce visionnage plutôt jovial. Pour cette performance, il faut remercier en partie la bande-son qui est exceptionnelle, avec des compositions où on ne les attend pas, parfois avec une nuance très médiéval/Fantasy/forêt enchantée et d’autres avec des instruments à percussion. Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver le nom du compositeur, mais je continuerai de chercher. Il ne faut pas passer à côté de cette bande-son.

Kyokou Suiri Kotoko Episode 01

Kotoko est quelqu’un de vivante, expressive et directe. Elle sait ce qu’elle veut et elle n’y va pas par quatre chemins pouvant parfois nous surprendre. Ses diverses expressions sont rigolotes et sans s’en rendre compte on s’attache très vite à ce personnage. Le casting principal pour l’instant composé des deux personnages principaux est l’un des meilleurs de cette saison.

Cet anime est un shounen et pourtant les personnages dégagent une aura tout autre. On ne retrouve pas la plupart des tics ou clichés qui parfois sont énervants dans ce genre. De ces personnages ressort un naturel et réalisme rappelant davantage un casting destiné à un public plus adulte. Leur personnalité est très appréciable.

La découverte et l’apparition des Yokai est marrante et ensuite douce. La relation qu’entretient Kotoko avec eux est attendrissante et certaines scènes, oui, sont très mignonnes (encore une fois, merci en partie à l’OST). Le design des Yokai est simple mais parlant. Certains sont plus recherchés que d’autres.

C’est seulement dans les dernières minutes que l’atmosphère devient plus hostile notamment avec un affrontement. On comprend ainsi que les combats dans cet anime seront très agréables à regarder et bien animés à l’image du reste de l’anime.

En conclusion

A mon sens, cette introduction est un sans-faute. J’ai apprécié du début à la toute fin. On ne pouvait pas mieux espérer de la part de l’auteur de Zetsuen no Tempest, c’est très bien écrit. La bande-son est somptueuse. L’anime est soigné. Tout est opérationnel pour en faire un des musts de cette saison.

In spectre anime Yokai

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments