Premières Impressions – Kakushigoto

Après avoir été conquis sur les backgrounds et les chara-designs de Appare-Ranman, c’est au tour de Kakushigoto de dévoiler une direction visuelle fort séduisante et épatante.

Voici Gotô Kakushi, auteur de mangas quelque peu érotiques et sa fille unique, Hime, en classe de CM1. Pour Kakushi, rien au monde ne passe avant sa fille adorée. Seulement, il y a quelque chose que le papa poule ne veut pas que sa fille découvre : son métier de mangaka ! Car si sa fille apprenait son « secret », elle le détesterait ! « C’est l’histoire d’une famille attachante pleine de rires et d’amour qui commence… »

Autant débuter pour une fois avec le rendu visuel car je n’ai aucune réserve à faire dessus. Excepté, la séquence d’ouverture très détaillée et unique, les arrières plans sont construits autour de formes simplifiées et d’une riche palette de couleurs. Le chara-design des personnages se fond à merveille avec les décors et créent un mélange parfaitement harmonieux. Il y a une brillance et une simplicité dans le rendu qui met toute de suite à l’aise. Ce monde n’est pas hostile, seule une invitation pleine de bonnes ondes se ressent.

Grâce à son style visuel, l’anime a l’avantage de posséder une animation facile à rendre vivante. Avec seulement quelques images clés et une mise en scène réfléchie, l’anime donne une dynamique intéressante. Le premier épisode comprend seulement deux/trois courtes scènes vraiment bien animées.

Kakushigoto Episode 01 Hime

Le storyboard comprend plein de bonnes idées pour donner un cadre de lecture fluide et simple. C’est bien pensé et original. Les deux points les plus forts de l’anime sont sans conteste ses OP/ED qui sont justes incroyables. J’ai eu un coup de cœur sur l’OP interprété par flumpool qui m’a presque poussé à la larme (le manque de sommeil...).

Possédant déjà un cadre visuel accueillant, Kakushigoto confirme le fait d’être un iyashikei (effet apaisant) grâce à son histoire remplie de bons sentiments. On suit le quotidien d’une fille et de son père mangaka qui écrit des mangas ecchi. Ne souhaitant pas qu’elle découvre son métier, il va tout faire pour lui dissimuler la chose et agir normalement. De cela va naître un comique avec des situations totalement farfelues. L’œuvre emploie parfois un comique très japonais, ce qui pourrait ne pas marcher sur des personnes étrangères à la culture. Juste le jeu de mot Kakushi Goto donne une idée. Attention tout de même, ce n’est pas un anime qui va tordre de rire. C’est une invitation à la détente puis pour passer un bon moment (et non regarder un comique saillant). Les gags sont bien trouvés sans être non plus extraordinairement imaginatifs, en tout cas dans ce premier épisode. Cette tranche de vie divisée en plusieurs temps/histoires est correctement rythmée.

Cette relation est particulièrement attendrissante. Elle crée un anime aéré basé sur une bonne alchimie entre deux personnages. Hime est vraiment mignonne. Le reste du casting met en avant ce couple avec proportion pour ne pas être des personnages trop anecdotiques ou à l’inverse prendre trop de place à l’écran. Toutes leurs situations se rapportent au final à l’autre. 

Je recherchais ce thème familial et il est proposé avec sentiment et mesure. Le petit aspect dramatique et mystérieux du côté de la mère semble un peu trop effacé pour pleinement donner une telle dimension à l’anime, même si au fond j’espère voir une scène intense en émotion qui arrivera à me toucher au plus profond.

En conclusion

Besoin d’en dire plus ? Kakushigoto est une belle histoire pour passer un agréable moment devant une attendrissante et atypique relation père/fille. Je pense que les gags auraient pu être un peu mieux imaginés et écrits afin de faire encore plus rire et injecter toujours plus de rythme à l’anime sans porter atteinte au côté iyashikei. Mais excepté ce point très subjectif et pointilleux, cette production avec une jolie direction visuelle saura plaire en principe à tout public à condition de renouveler intelligemment les situations proposées au fil de l’anime.

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Wakanim

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments