Keep Your Hands Off Eizouken ! – Premières Impressions

Durant tout cet avis, je n’utiliserai pas une seule fois le nom Y**** car je suis assez énervé de voir son nom sous toutes ces formes, dans tous les commentaires. Certains sont vides de sens et d’intérêt légitimant et prônant déjà cet anime comme le meilleur de la saison alors même que la plupart ne sont pas sortis et qu’on a vu qu’un seul épisode. D’autres le mettront dans des titres d’articles ou en avant pour attirer le regard et faire distingué… C’est juste risible et sincèrement insupportable. Ceci étant dit, débutons cet avis.

Midori, Tsubame et Sayaka sont trois lycéennes à l’énergie débordante qui font toutes partie du même groupe : Eizouken, un club de leur établissement scolaire créé spécifiquement dans l’optique de concevoir une série animée. À elles trois, avec leurs compétences et leurs capacités, que ce soit pour le dessin ou bien tout simplement pour le sens des affaires, elles vont se lancer dans l’aventure. Le scénario ne paie pas de mine mais il va servir l’esprit créatif pour nous ébahir devant une direction artistique et une réalisation riche en idées et talent.

izouken ni wa Te wo Dasu na! Film

Keep Your Hands Off Eizouken sait comment charmer le public en jouant sur la corde sensible et la nostalgie. Les références à de vieux films (Conan Fils du Futur) ou à des personnalités connues (Mitsuo Iso, Shinya Ohira et Toshiyuki Inoue) ne sont pas là pour faire jolies mais bien pour réaliser un hommage à des personnes ou œuvres importantes dans l’animation.

L’histoire même de Keep Your Hands ne peut pas laisser indifférent quand on voit cette petite fille découvrir réellement pour la première fois l’animation japonaise et avoir plein d’étoiles dans les yeux. Forcément on se projette et on se remémore nos premiers animes ou grandes œuvres qui nous ont marqué. La passion que dégage deux des trois jeunes filles nous touche. En tant qu’amateur d’animation, on apprécie cette atmosphère positive véhiculée par cette jeunesse.

Eizouken ni wa Te wo Dasu na! fun

J’ai bien aimé et je me suis laissé emporté par l’enthousiasme des trois filles. Le comique est léger et bien dosé. On adhère aisément à leur personnalité. De plus, Keep Your Hands est une œuvre qui instruit de manière simple le public sur les thèmes de l’animation. Le fait qu’une des lycéennes n’y connaisse rien n’est pas anodin.

Plusieurs séquences simplistes permettent de mieux saisir les mécaniques de l’animation ou de conceptualisation. Au fil des journées passées avec ses amies, elle va probablement s’intéresser aux animes. De son côté, son amie célèbre devra faire accepter à sa famille l’animation en tant que culture à part entière au même titre que le cinéma (supposition de ma part). Bien que l’animation japonaise s’est faite une petite place aujourd’hui, un thème comme celui-ci reste toujours intéressant à traiter. Ainsi on arrive déjà à discerner les chemins qui se profilent et les diverses ficelles qui seront tirées.

Toutefois, je reste plus sceptique sur la dernière partie de ce premier épisode et sur l’avenir de l’anime. Tout d’abord, vers la fin, les trois jeunes filles s’imaginent en train de construire un aéronef, de le faire voler et d’échapper à leurs poursuivants. Si d’un point de vue artistique, cette séquence était intéressante, pour le reste elle était très limitée. Bien entendu, le but était de montrer comment on conceptualise pas à pas les éléments présents dans un anime. Pour autant, aucun humour, pas trépidante ni intéressante ou instructive, cette séquence de quelques minutes était à mon sens très médiocre et pas vraiment captivante. On peut facilement s’ennuyer.

En réfléchissant sur le devenir, on peut également se demander si l’anime après avoir tiré sur la corde nostalgique arrivera à garder notre attention. A force d’utiliser les mêmes schémas (imaginaire, réel, moment instructif), est-ce que Keep Your Hands ne va pas lasser ? Alors même qu’on est au premier épisode, pendant le court moment cité plus haut, j’ai décroché car c’était ennuyant.

Néanmoins, le résumé de l’œuvre semble supposer qu’un aspect gestion/affaire sera introduit. Ce serait une excellente nouvelle pour varier le propos et donner plus d’importance à la troisième lycéenne.

Eizouken ni wa Te wo Dasu na! problem

En conclusion

Keep Your Hands Off Eizouken ! semble être un très bon anime. Je ne peux pleinement m’avancer sur ce dernier au vu de mes réserves et de mon ressenti vers la fin de ce premier épisode. Je pense tout de même qu’il est prometteur. Le grand réalisateur et son studio arriveront sans aucun doute à proposer une réalisation foisonnante d’idées sympathiques. Je continuerai de suivre l’aventure de ces trois jeunes filles car leur joie de créer et leur passion a résonné en moi. Dans tous les cas, je souhaite le meilleur pour cet anime tout en espérant qu’il arrivera à toucher le plus de monde que possible et sortir de son statut « d’anime niche ».

Eizouken ni wa Te wo Dasu na! creation
Tout débuta ainsi...

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments