Premières Impressions – Koi to Producer

Cet été marque la diffusion d’une nouvelle salve d’animes. Parmi eux, nous retrouvons un thème assez récurrent, celui de l’harem reverse avec Koi to Producer – EvolxLove.

Après le décès de son père, une jeune femme se retrouve à la tête d’une petite société de production et doit travailler dur pour livrer le programme qu’elle réalise pour la télévision. Dans le même temps, elle rencontre quatre garçons pouvant potentiellement devenir son petit ami : Simon, Kiro, Haku et Zen. Ils sont tous des « Evolvers » détenant certains pouvoirs.

 

Nous avons une adaptation de l’otome game mobile du même nom, disponible en simulcast chez Crunchyroll FR. Le studio MAPPA étant en charge de celui-ci, nous pouvons donc nous attendre à quelque chose de propre vu les antécédents du studio mais aussi le travail constaté sur The God of Highschool diffusé cette même saison. Et pour l’instant, nous avons une belle animation avec un visuel mettant bien en avant le charisme des différents protagonistes masculins. Ce qui est important car il est évident que l’on suit un harem reverse en partie pour baver sur les beaux mecs.

J’ai eu un peu plus de mal à accrocher aux designs des personnages féminins par contre. Surtout pour l’héroïne Mayu, je trouve que son chara-design lui donne un air un peu gourde. Elle n’a vraiment pas l’air dégourdie mais vu sa confrontation en fin d’épisode, elle a tout de même l’air de posséder un minimum de caractère. Ce qui est le minimum que je demande pour ce genre d’animes, je me passe volontiers des MC féminins du niveau de Tropicana (Diabolic Lovers bonjour) dont le caractère avait l’air aussi intéressant que le plafond terne d’une pièce. Même s’il est évident qu’un perso féminin avec un minimum de caractère ne fait pas tout dans ce genre d’adaptation.

Pour en revenir à l'épisode en lui-même, ce n'était que la pose des premières bases. Introduction des différents persos masculins vis à vis de l'héroine tout en mettant en avant des bribes d'informations au sujet de sa société, son émission et des evolvers qui seront sûrement un point clé par la suite.

J’admets être quelque peu mitigée en l’état sur la qualité du plot mais je vais lui laisser sa chance car il m’intrigue et ce n’est que le commencement. Nous avons déjà pu voir l’expression de certains pouvoirs et les agissements de certains persos attisent la curiosité. Tout comme la mort « mystérieuse » de son père que je soupçonne être liée à tout ça, vu qu’elle est prise pour cible à son tour. 

Pour finir, je vais jouer carte sur table et dire que Zen est celui qui me plait le plus parmi les messieurs présentés. Charismatique et froid au premier coup d’oeil mais typiquement le genre de personnage qui serait prêt à tout pour protéger sa girl si besoin. Puis c’est Sugita Tomozaku son seiyuu, l’un de mes préférés. Je ne sais pas si elle le mérite mais je pose ma pièce sur lui !

En conclusion

Un épisode assez agréable à regarder dans l’ensemble. Il pose quelques bases, attise un minimum la curiosité et malgré un avis mitigé(possiblement temporaire) sur l’héroïne, le cast masculin me plait énormément. Une petite mention pour l’opening que j’aime beaucoup. J’espère que cet anime fera parti de la flopée d’adaptation réussie d’otome game !

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments