Premières Impressions – Princess Connect ! Re:Dive

Dans la même journée, je rédige un article où je constate ma déploration pour les adaptations de jeux vidéo avec Shironeko et je publie cet article où le cas présenté est totalement opposé. En général, les adaptations de jeux vidéo ont plusieurs soucis et n’arrivent pas à s’émanciper suffisamment de leur format de base et produire un anime original et intrigant.

Mais il existe des exceptions notamment avec les jeux vidéo signés Cygames. Cygames est un studio de développement de jeux vidéo orienté sur le mobile et le mobage. Et en général au moins une fois par an, un de leurs jeux se voit adapter en série animée télévisée. A l’image de Shingeki no Bahamut, Uma Musume, Manaria Friends ou bien Granblue Fantasy, leur série quelle que soit leur qualité ont toujours un relatif intérêt. Leurs adaptations donnent cette impression et illusion d’une volonté de créer avant tout un anime autonome plus qu’une œuvre ayant pour but de promouvoir leur jeu. A mes yeux, ils prennent à cœur la conception de leur œuvre et créent à chaque fois un univers attirant.

Dans le beau pays d’Astraea, le jeune Yûki se réveille sans avoir aucun souvenir de son passé. Il rencontre toutefois Kokkoro (une guide ayant juré de prendre soin de lui), Pecorine (une charmante épéiste ayant toujours un petit creux) et enfin Karyl (une sorcière aux oreilles de chat au caractère épineux). Se laissant porter par leur destin, tous les quatre se rassemblent pour former la Guilde des Gourmets. 

Cette saison, un nouvel anime adapté de leur jeu vidéo Princess Connect ! sorti en 2015 au Japon confirme l’intérêt de leurs adaptations. Avant de donner mon avis sur l’anime, il faut rappeler que Cygames dans tous les titres cités précédemment n’est pas le studio principal derrière les animes, Cygames est un des membres du comité de production (pour faire simple celui qui donne l’argent, trouve le staff, diffuse la série, la promeut etc.). En général, les jeux vidéo Cygames étaient confiés à des studios comme MAPPA, P.A. Works, A-1 etc. Mais depuis peu, ils possèdent leur propre studio d’animation nommé CygamesPictures afin de travailler sur leurs animes. Après le court anime Manaria Friends, ils soumettent leur première adaptation en série télévisée d’une durée de 24 min.

Princess Connect episode 01 von Astrea Eustiana

CygamesPictures et le réalisateur Takaomi Kanasaki, connu pour ses nombreuses œuvres comiques, font un travail remarquable sur cet anime afin de nous surprendre et nous faire rire. La première séquence de la réunion était inattendue et pose directement le ton humoristique. C’est renversant.

Pour le reste, on voit souvent venir les gags et pourtant, grâce à une mise en scène efficace ou l’expression exagérée des personnages, on se fait avoir et on rigole de bon cœur. Le comique de répétition dans cet anime est savoureux. Après avoir travaillé en tant que réalisateur sur School Rumble Ni Gakki, Kore wa Zombie Desu ka? ou Konosuba, Takaomi Kanasaki propose une réalisation réussie pleine de promesses. On peut s’attendre à une œuvre bien plus comique que cet aperçu de 24 minutes introduisant les personnages. On retrouve cette aura à la Konosuba à plusieurs reprises, certes un peu moins abusée et pliante de rire, et le protagoniste sur plusieurs plans fait même penser à Kazuma.

Princess Connect Episode 01 visuel

Au-delà de ce comique, Princess Connect est une œuvre dépaysante avec un personnage principal quasiment muet et amnésique. A l’inverse des personnages amnésiques des autres animes, son amnésie est profonde et le rend presque débile sur plusieurs séquences. Pour l’instant, son talent pour combattre et se débrouiller tout seul est proche de zéro aboutissant à plusieurs situations comiques.

C’est intéressant de se demander s’il restera toujours muet et écrasé. Le personnage de la princesse est très drôle car simplet et bon vivant. Les échanges entre les personnages sont très reposants et chaleureux

Bien évidemment que l’anime emploie un certain nombre de classiques mais il arrive à se démarquer suffisamment par son prologue. Pour l’instant, on est plongé dans un univers de fantaisie somme tout ordinaire mais il arrive à nous intéresser suffisamment. Le thème de la nourriture semble être très rafraîchissant et léger ici. L’aventure et l’imagination sont palpables. J’ai été captivé par la séquence de fin laissant entrevoir tous le casting – féminin – de l’anime. Je ressors de ce visionnage avec cette seule envie de voir la suite.

CygamesPictures pour cette première, livre une prestation remarquable avec une harmonie visuelle très agréable. Les personnages sont expressifs. Il y a plusieurs séquences vraiment bien animées et avec de jolis effets spéciaux.

En conclusion

Je ne dissimule pas mon attrait pour cet anime. Princess Connect est à mes yeux l’un des animes comiques de cette saison qui pourrait prétendre à être une suite spirituelle à Konosuba. Le premier épisode donne un aperçu rassurant, léger et prometteur pour la suite. L’introduction dans cet univers de fantaisie est réussie et le comique va probablement occuper une place plus importante par la suite. Le ton est chaleureux. Il est évident que la meilleure adaptation d’un jeu vidéo sera attribuée cette saison par Princess Connect. Espérons juste que l’anime ne se contente pas de ce seul titre et vise à marquer encore plus les esprits dans les semaines à venir.

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments