Premières Impressions – The Millionaire Detective Balance UNLIMITED

Il est toujours délicat avec une telle œuvre de savoir où on met les pieds sachant que l’anime est une adaptation d’un roman peu connu. C’est uniquement avec la vidéo promotionnelle et les quelques informations annexes qu’on peut cerner l’œuvre, à la manière d’une production originale. Cet anime était particulièrement attendu par Antony et moi, qui avions vu un gros potentiel dans Fugou Keiji. Le seul élément que je n’avais pas bien saisi, c’est à quel point l’anime serait excentrique et irréaliste.  

Lorsque qu’une personne du Département de la Police métropolitaine de Tokyo pose problème, elle est transférée dans le « Nouveau Quartier Général Anti-Criminalité ». C’est là qu’est envoyé Daisuke, le fils riche et exceptionnel de l’illustre famille Kambe. Contre toute attente, il fera équipe avec le bienveillant Haru Kato. Daisuke, lui, considère que la vie a un prix, alors que Kato pense au contraire qu’elle est inestimable. Deux personnes que tout oppose, unies face aux nombreux mystères et incidents qui se dressent devant eux… C’est le début d’enquêtes défiant toute logique !

En effet, si vous vous attendiez à une œuvre logique et exclusivement sérieuse, comme on aurait pu le deviner, ce n’est clairement pas le cas. Avec l’arrivée de Daisuke Kanbe, on comprend à quel point l’œuvre est décalée. L’histoire va pouvoir mettre en place une multitude de situations extravagantes et les résoudra toutes avec des liasses de billets. Des embouteillages ? Aucun souci, Daisuke tamponne les autres voitures et se crée un chemin. Les victimes seront indemnisées ensuite. Le genre comique n’avait pas été renseigné sur la fiche, mais si vous adhérer à ce délire, l’anime proposera plusieurs moments bien marrants.

Comme le sous-entend le titre de l’anime, Daisuke est très riche et probablement plus multi milliardaires que millionnaire. En quoi une personne aussi riche irait rejoindre la police ? En principe soit par envie ou caprice, ou bien car il recherche une certaine chose ou personne. De toute façon, l’anime n’est pas à prendre au sérieux sur les moments où le chéquier intervient. Haru Katou va probablement soulever la problématique que l’argent ne résout pas tout et amener à une réflexion.

The Millionaire Detective Kanbe Daisuke episode 01

On espère par la suite des affaires plus complexes et subtiles puis un questionnement sur le sujet ne tombant pas dans les travers d’une morale à deux balles. En plus de l’argent, le riche héritier semble posséder des technologies à la pointe, lui permettant de contrôler par exemple les feux de signalisation, ponts ou autres infrastructures. L’anime ne saurait trop rappeler le jeu vidéo Watch Dogs et des œuvres similaires.

Daisuke est imbu, individualiste et condescendant. Le personnage pourra ne pas plaire, surtout pour ceux qui n’arrivent pas à détacher cet anime de la réalité et comprendre que c’est un divertissement. A l’opposé, Haru est intègre, juste, soucieux des autres. Le binôme se complète à merveille et la séquence de fin du pont est excellente. C’est un crevard et potentiellement sadique qui prend du plaisir en voyant son futur collègue être dans une situation périlleuse… 

Le reste du casting n’a pas été présenté en profondeur, même si on saisit bien vite la distinction entre Haru et la Première (police). C’est très banal. Comme tout James Bond qui se respecte ou œuvre semblable, on attend l’arrivée de la bombe sexy et voir si elle cassera quelques codes et son apport dans le casting.

Fugou Keiji Episode 01

En d’autres termes, difficile de se prononcer plus sur l’intrigue et le casting. En revanche, le travail mené par le staff est très bon. L’ambiance produite est intéressante et colle bien avec les thèmes de l’anime. Les couleurs, chara-designs, décors et la bande-son produisent un divertissement que j’aime beaucoup.

Sur un ton jazzy et chaloupé composé par Yuugo Kanno, Cloverworks prouve une fois de plus que c’est un des studios montant de ces dernières années les plus talentueux. C’est propre avec une jolie direction artistique et le réalisateur des premières saisons de SAO, d’Erased, Seikimatsu Occult Gakuin et Hello word supervise correctement cet anime.

Le seul gros problème avec cet épisode, totalement incompréhensible, est le mixage du son. Les sons des effets spéciaux et de certaines musiques sont assez forts comparé aux voix des personnages très faibles. J’ai été obligé de régler à plusieurs reprises le son de l’épisode.

En conclusion

Excepté le souci du volume, ce premier épisode est très bon. Le duo marche bien. C’est inattendu mais l’anime est comique et n’est pas prise de tête. C’est exagéré et décalé grâce au personnage principal et l’argent comme solution à tout problème. L’univers et le rendu visuel plaisent. L’OP est un des plus réussis et « James Bond » de cette saison. On verra si l’intrigue et les affaires sont suffisamment recherchées afin de proposer une œuvre tout de même sérieuse et subtile par moments en plus d’être très divertissante.

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Wakanim

Fugou Keiji Kanbe Daisuke
  • Copyright : ©Yasutaka Tsutsui,Shinchosha/Tomohiko Ito,Kambe Conglomerate (Short ver:ⒸY.Tsutsui,SNCS/T.Ito,KC)
  • Site officiel : https://fugoukeiji-bul.com/
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments