Review – Oregairu S3 Episode 05 & 06

Yahallo ! Nous revoilà de retour pour les épisodes 5 et 6 de Oregairu Kan ! Alors que l’épisode précédent avait été un réel coup émotionnel de par ses sous-entendus, l’épisode 5 s’essaie quant à lui à nous remettre du baume au cœur malgré ce coup fatal précédemment subi.

Hachiman est allé voir Hiratsuka-sensei pour s’informer sur la situation d’organisation du bal, et ce, au détriment de l’opinion de Yukino mais aussi de Yui qui est comme laissée pour compte. L’épisode commence sur la réunion entre Hiratsuka-sensei et Hachiman. Je peux le dire avec certitude, les scènes avec Hiratsuka-sensei pourraient bien être mes favorites de la saison. Ces dernières se passent en général au coucher du soleil et nous offrent une teinte particulièrement méticuleuse et donnant une atmosphère plus que louable. L’on y retrouve une identité différente de celle que l’on pourrait apercevoir lorsqu’il ne s’agit que de Hachiman et Yui par exemple.

Cela étant dit, nous pouvons à présent revenir à l’histoire. Hiratsuka-sensei explique à Hachiman la situation actuelle. Le lycée, poussé par l’association des parents d’élève (en particulier la mère de Yukino) se contraint de choisir un camp, et il s’agit évidemment de celui des parents. Pour autant, en tant qu’institution visant à favoriser l’épanouissement des élèves, ils ne peuvent pas (ou plutôt, se contraignent à ne pas) annuler de manière pragmatique le bal. Ils jouent plutôt sur des sous-entendus et viles remarques pour inciter le conseil des élèves à abandonner son initiative. Cela mène Hiratsuka-sensei et Hachiman à discuter sur le fait d’être un adulte et bosser. La bureaucratie est telle que lorsqu’on est au bas de la chaîne, l’opinion finit par ne pas être prise en compte. Hachiman, encore lycéen observe ça de ses propres yeux avec Hiratsuka-sensei et ne peut trouver la vie d’adulte que bien frustrante. C’est alors que l’œuvre, par notre chère prof éveille une critique de la société tout en faisant une simple observation. La mère de Yukino a autant d’influence car elle a atteint le sommet de la pyramide. Après tout, en plus d’être parents d’élèves, la famille Yukinoshita est influente et ils jouent sur cet aspect pour imposer leur avis.

Comme Hachiman le dit, « Un problème n’en est pas un tant qu’on ne le considère pas ainsi. Par contre, lorsqu’on en fait un problème, s’en débarrasser permet d’éviter les ennuis. ».

Ils n’ont pas été traduits par ADN du fait de cet afflux massif de texte mais je trouve intéressant de mentionner l’illustration de la pomme dans ce début d’épisode. Une des bulles dit à un moment « T’as déjà considéré comment une pomme se sent ? ». C’est ridicule. Pourtant cette simple image est représentative d’une réalité ; quelqu’un trouvera toujours quelque chose à remettre en question sur un fait de base innocent et porteur de bonnes intentions, aussi aberrant que cela puisse être. Ici, il s’agit d’un simple dessin d’une personne avec une pomme qui mène à un débat. Utiliser cette image pour refléter les propos de Hachiman est ingénieux et permet d’encore mieux saisir le propos que l’anime s’essaie à partager dans cet arc.

Tout ça a pour objectif de dire que la faction anti-bal mené par la mère de Yukino ne pourra être arrêtée qu’importe le nombre de corrections faites sur le plan d’organisation du bal. Ils ont d’ores et déjà considéré ce dit bal comme un problème donc aucun moyen usuel ne fonctionnera. Je suis subjugué par cette manière de souligner le point focal aussi rapidement et intelligemment.

Hachiman a à présent compris ce à quoi il doit faire face pour « sauver » Yukino. Comme Hiratsuka-sensei le lui rappelle, elle ne veut pas de son aide. L’organisation du bal est comme un passage à l’âge d’adulte de son point de vue. Il arrive de s’imposer ce genre de choses, en vue de faire face à soi-même, et c’est ainsi que Yukino voit à présent le bal. La discussion ne reste cependant pas centrée sur Yukino et prend une dimension plus générale quand Hiratsuka-sensei (la représentation du jeune adulte, dans l’œuvre), partage à Hachiman sa vision des choses et lui explique que ça arrive à tout le monde, même aux adultes. J’apprécie réellement le caractère mature dégagé à chacune de ses apparitions aux côtés de Hachiman. Il est rafraîchissant et se veut instructeur.

Leur discussion finit sur une touche comique, après que Hachiman ait fait comprendre à sa prof qu’il ne compte pas se dissocier de Yukino. Qu’importe l’opinion de cette dernière, il veut l’aider. Haruno avait parlé du fait qu’en vue de gagner en maturité, Yukino finirait par se retrouver à nouveau seule. Hachiman ne compte pas laisser cela arrivé et compte bien continuer à se mêler de tout ; le contraire n’a jamais été une option.

Par la suite, alors qu’il allait voir Yukino pour lui proposer (ou plutôt imposer) son aide, il est confronté par Iroha. Un lien solide semble s’être créé entre Iroha et Yukino vu à quel point cette dernière fait de son mieux pour respecter la volonté de son aînée.

Hachiman use du terme « responsable » pour expliquer sa raison d’aider Yukino. Il considère la situation dans son ensemble comme sa faute et se sent donc responsable pour la régler. Ceci étant dit, de mon point de vue, ça n’apparaît encore une fois que comme une excuse pour s’immiscer. Il veut simplement aider Yukino car c’est son amie et même sans ce contexte, il aurait trouvé une autre pseudo-raison pour lui venir en aide. 

Je l’ai déjà mentionné lors de reviews précédentes mais un parallèle avec la fête de Noël organisée lors de la saison dernière et cet arc peuvent être faits. Ici, Hachiman est forcé à trouver une raison pour lui venir en aide alors que durant l’arc de la fête de Noël, il s’évertuait à en trouver une pour demander de l’aide. Aussi intéressant que soit ce parallèle, je trouve vraiment dommage le fait de garder cette ambigüité dans leur relation et jouer constamment sur ce fait. Iroha ne s’attendait pas à ce qu’il lui prône se sentir responsable, et il en est de même pour nous ; sauf que dans mon cas, j’aurais espéré un dénouement plus intéressant à cette confrontation entre les deux plutôt que cette faible excuse.

Enfin, il en vient à parler à Yukino. Face à elle, sa pseudo-responsabilité et sa rhétorique ne marchent pas plus que ça. Pour autant, Hachiman veut et s’investira dans la situation, qu’elle le souhaite ou non, et là nait enfin une situation originale !

Tout le sérieux de l’arc et le drame sont presque jetés à la poubelle quand l’œuvre re-mentionne encore le fameux « duel » de la saison 1, pour se dépêtrer de ce méli-mélo causé par une obstination commençant à être irritante. Cette conclusion à leur discussion fait montre de leur relation inusuelle mais est un réel plaisir à voir.

Je suis tout de même quelque peu attristé pour Iroha. L’on remarquera que dans son running-gag consistant à repousser Hachiman, elle ne lui fait pas un râteau direct comme à son habitude mais dit que « mais tu devras attendre que tout ça soit réglé. ». C’est certes toujours comique mais ça nous a prouvé encore une fois de manière directe les sentiments qu’elle éprouve pour Hachiman et pourrait être interprété comme une sorte de confession implicite. Dans la suite de l’épisode, elle fut forcée d’observer Yukino et Hachiman compliquant tout, ne disant jamais directement les choses, mais pourtant en finir par une conclusion proche d’une déclaration amoureuse.

Malgré toute cette prise de responsabilité, l’épisode finit sans que Hachiman en fasse de même pour Iroha…

Yui n’apparaît pas dans cet épisode 5. Alors qu’il avait réussi à remonter le moral, ne pas toucher à Yui signifie simplement que l’épisode 6 (et la suite) resteront malgré tout durs émotionnellement. En effet, la relation Hachiman-Yukino a pris une tournure conséquente alors que le Hachiman-Yui avançait à pas de tortues, quand bien même ils étaient toujours ensemble.

De ce fait, dans cet épisode, le lendemain de la discussion entre Iroha, Yukino et Hachiman, ce dernier en vient à donner les détails à Yui. Avant cela, il y a une légère gêne qui règne entre eux, vu les larmes versées par Yui. Elle a pu esquiver le sujet par des excuses confuses et car Hachiman s’est prêté au jeu.
Il en est que Hachiman lui fit le bilan de l’échange de la veille, et même cette dernière est surprise de ce dénouement ambigu. Elle se proposa d’aider Hachiman dans sa tâche. Cependant, c’est évident à nos yeux maintenant qu’elle le fait évidemment pour rester proche de lui. Elle a conscience que Yukino et lui éprouvent certainement des sentiments l’un pour l’autre, mais elle ne peut en venir à abandonner. Au final, du trio, Yui apparaît comme la moins impliquée dans le bal et pour qui son organisation ne changerait finalement pas grand-chose.

Hachiman lui explique son idée de présenter un plan chaotique (mais réalisable) qui ferait penser que le plan de Yukino est génial. Montrer pire pour faire comprendre à quel point quelque chose est bien, c’est un plan encore détourné, typique de Hachiman. J’ai été surpris que Yui n’ait pas fait de critique à ce sujet. Ainsi, Hachiman s’est décidé à jouer sur une énième de ses stratégies inusuelles pour faire du bal une réalité ; ce qui pourrait marcher vu la situation ne pouvant se dénouer que dans des circonstances particulières.

Ensuite, ils en vinrent à demander de l’aide à Totsuka, Zaimokuza et Kawasaki. La chose pouvant être retenue de cet échange est clairement la question que Totsuka pose à Hachiman. Encore une fois, l’on aperçoit une tendance dans l’œuvre, demander les raisons. Totsuka demande lui aussi à Hachiman ses réelles motivations. Bien que je trouve sa réponse toujours quelque peu chancelante, son ton et aplomb réussissent à convaincre ce qu’il veut réellement dire. Ainsi, bien que les 3 ne sont pas en mesure d’aider complètement, ils sont à la disposition de Hachiman si besoin est.

Enfin, l’épisode finit par une réunion solo entre Hachiman et Yui. Leur conversation consiste en une simple parlotte. À un moment, Yui fit semblant de s’endormir. Les émotions reviennent encore une fois. Elle sent qu’elle n’a pas de place entre Hachiman et Yukino mais veut profiter du moment autant qu’elle le peut. La confusion règne dans son esprit mais il semblerait qu’elle soit décidée à mettre fin à ce vain mensonge qu’elle aimerait voir réalité.

Je ne suis personnellement pas particulièrement pour une des relations. Cependant, la situation vécue par Yui est triste et montre les aléas de l’adolescence. My Teen Romantic Comedy SNAFU s’affirme toujours dans cet épisode comme une comédie romantique forte.

En conclusion : Notre responsabilité est de voir une fin heureuse.

J’ai eu pas mal de retard pour la publication de cette review mais c’est enfin fait ! Je n’ai pas détaillé autant de points qu’à l’accoutumée mais l’essentiel fut mentionné. Nous sommes repartis pour un des plans encore « fucked up » de Hachiman, comme le dit toujours le titre (Situation Normal : All Fucked Up) et il sera probablement le dernier de la série. La suite promet ! La review des épisodes 7 et 8 devrait être disponible ce weekend. Merci de votre lecture! 

Toutes les review du site

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast ADN.

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments