Review – Oregairu S3 Episode 10

Hallo-hallo ! Nous voilà encore de retour pour un autre épisode d’Oregairu. Après le calme du précédent épisode, l’épisode 10 de par la fin du bal finit par toucher aux points sensibles que nous voyons venir depuis bien longtemps maintenant. Le calme apparent du début d’épisode est détruit par la fin. Pour autant, loin de moi est la tristesse usuelle au drame, mais plutôt une certaine fureur quant à Hachiman et des attentes sur la fin qui ne font que grandir.

De par l’intervention d’Iroha, Hachiman et Yui finissent par participer à la mise en place finale du bal. Ils aident ci et là dans la tenue du bal de promotion. Yukino s’est laissée convaincre par Iroha et a arrêté de tenter de les empêcher d’agir.

Pour autant, l’on ressent dans les paroles de Yukino un certain mécontentement par rapport à la situation. Hachiman se montre très attentionné dans ses actions et oublie donc de prendre en compte que Yukino souhaite faire tout ce qui est en son possible, par elle-même. Malgré ces propos, comme elle l’a dit dans les épisodes précédents, elle finit toujours par se reposer sur lui. Si l’on prend un point de vue personnel à Yukino, il serait possible qu’elle voit Iroha comme l’excuse pour bénéficier de l’aide de Hachiman. Comme toujours, plutôt que parler à cœur ouvert et accepter de se sentir concerné par les sentiments d’autrui, ils optent au final pour la recherche d’une excuse justifiant leur implication.

La discussion suivante concerne Hachiman et Iroha. Elle note le fait que Yukino et lui réussissent maintenant à converser sans que personne ne leur serve d’interprète. Cela débouche sur une généralité comme quoi il est courant pour les gens de réussir à discuter tranquillement quand il s’agit d’obligations, ce qui est ici le travail.

Le fameux running-gag d’Iroha rejetant Hachiman est toujours là ! Mais il ne s’agit plus réellement d’un rejet mais d’une confession amoureuse implicite. En effet, ses propos cette saison, à chaque usage de ce running-gag, sont moins cassants qu’à leur habitude et laisse place à une potentielle relation entre Hachiman et elle.

Du moins, si Hachiman s’en rendait compte et n’était pas aussi obtus. Elle fait d’ailleurs explicitement référence au fait qu’il n’écoute pas ce qu’elle dit et n’a pas remarqué la nuance entre ses propos antérieurs et ceux actuels. Malgré tout, Iroha a conscience de son rôle « d’excuse » pour le trio et en particulier Yukino et Hachiman. En lui proposant d’entrer dans le conseil des élèves, elle agit certes pour son propre intérêt, mais dans l’optique où Hachiman, Yukino et Yui accepteraient, ce ne serait de leur point de vue qu’un moyen de continuer à faire vivre leur groupe et éviter de faire face aux problèmes relationnels qu’ils vivent. Elle tente Hachiman par cette vision qui serait telle un réconfort pour eux. Aider ses aînés prouve la gentillesse permanente d’Iroha, bien qu’elle sache qu’elle n’a pas de place dans leur trio. Hachiman refuse de manière subtile sa proposition pour des raisons évidentes.

Bien que Yui ne soit pas particulièrement mise en avant durant cet épisode (au détriment d’une plus grande présence de Yukino), elle a quand même son propre moment qui réjouira les fans d’un Hachiman-Yui, même si tout semble démontrer que cela n’aboutira pas… Contrairement au test qui fut fait avant, ils sont tous deux en uniforme cette fois. Hachiman accepte de danser avec Yui. Je m’interpelle sur la proposition de danse de Yui. Lui a-t-elle demandé ça en pensant à leur dernière année où elle pressent qu’il dansera avec Yukino ? Il y a plus de chances qu’elle ne fait que profiter de l’instant présent mais il est intéressant de voir la chose sous cet angle.

Par la suite, Hachiman repart en coulisses et nous avons un parallèle avec la saison 1. Les discussions entre Yukino et lui rayonnent comme durant l’organisation du festival. Déjà à l’époque, on pouvait voir dans leurs interactions une sincérité couplée à une réelle synergie qui laissait entrevoir une discussion entre amoureux. Ils arrivent à discuter tranquillement dès lors qu’il s’agit de travail, bien qu’ils dévient du sujet, c’est l’excuse dont ils avaient besoin pour communiquer.

Je ne m’attendais pas à ce que Hachiman fasse une remarque salace sur Yukino (par rapport au mal aux épaules qui est censé être causé par une forte poitrine) mais elle était bien cocasse.

Jusqu’à maintenant, l’épisode était simplement sur le bal et ne touchait pas à l’intrigue principale. Cependant, avec l’arrivée de la mère de Yukino, c’est directement fait. Elle vient féliciter sa fille pour son travail. Ses louanges, bien que peu intime pour des membres de même famille semblent honnêtes. Par l’interférence de Haruno, leur mère prend connaissance des projets de Yukino et bien qu’elle n’ait pas donné son approbation claire, elle a dit soutenir les projets de sa fille. Alors que toute la salle retenait son souffle en attendant sa réponse, Haruno quant à elle ne se sentait pas du tout concernée.

Et sur ce sujet, j’ai diverses répréhensions à faire au personnage. Après le départ de leur mère, Haruno décide de confronter une nouvelle fois le groupe par rapport au fait qu’ils n’ont toujours pas son sceau d’approbation. Je trouve son ingérence largement trop grande alors qu’elle n’est en aucun cas concernée par les choix que fait Yukino. Son refus d’accepter la situation telle qu’elle est simplement tiré d’un égoïsme. Outre Haruno, les actes de Hachiman m’ont eux aussi déplu. Yui touche enfin le cœur du sujet et Yukino suit. Mais ce dernier quant à lui refuse éperdument de parler clairement et faire un choix. S’il ne s’exprime pas, rien ne changera et il le sait. Pour autant, il préfère continuer à se cacher derrière ses diverses excuses comme son honneur d’homme ou autre. Même lorsque Yukino le rattrape et montre son indécision, il opte pour la fuite.

Elle tient son uniforme par la main et la séquence durant laquelle Hachiman enlève un à un ses doigts est tout aussi belle que blessante. J’aurais cru qu’il tiendrait ses mains ou autre, mais ne m’attendait pas à ce qu’il décide réellement de partir après une situation aussi confuse et lui donnant une chance d’agir.

snafu haruno

Hachiman finit par échanger avec Haruno. Elle réitère ses propos comme quoi tout comme elle, il ne peut pas s’enivrer. Je ne suis pas d’accord avec son interprétation des choses. Si dans son cas, il s’agit d’une adaptation selon les personnes, Hachiman quant à lui est loin d’être aussi complexe.

Il a juste des difficultés à communiquer et n’arrive donc pas à exprimer clairement les choses à ses êtres chers, à cause de son indécision mais aussi une certaine fierté que je trouve mal placée. J’ai l’impression qu’il a fait marche arrière depuis sa déclaration en fin de saison dernière.

Bien heureusement, l’épisode finit par l’intervention de Hiratsuka-sensei. Elle joue toujours le même rôle, celui de support et mentor. Ses conseils aideront certainement Hachiman à finalement se décider d’agir ! L’atmosphère qu’elle apporte reste une bouffée d’air frais.

En conclusion : Hachiman s’enivrera-t-il donc dans un futur proche ?

Ce fut un épisode fort sympathique sur sa première partie et intrigant sur sa seconde. Yukino pourrait passer pour un personnage secondaire vu son manque d’apparition conséquente cette saison, mais avec la fin du bal, nous la reverrons certainement beaucoup plus durant ces deux derniers épisodes. Sur cette note, je vous dis au revoir, en attendant la prochaine review !

Toutes les review du site

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast ADN.

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments