Review – Deca-Dence Episode 05 – La fin d’un stage

Délaissant le ton chaleureux et confortable des derniers jours passés, Natsume fait maintenant face à la froideur et l’hostilité d’un blizzard qui une fois parti, emmènera dans son sillage, un homme antérieurement bourru ayant maintenant trouvé un sens à sa vie.

Bonjour à tous et bienvenue comme chaque semaine pour une nouvelle review sur Deca-Dence. Evoquant l’impossibilité de mener à bien cette mission, cet épisode était particulièrement attendu et comme pouvant bouleverser la « paisible existence » des êtres de ce monde.

DecaDence Alpha

Réduire cet épisode à de la seule castagne serait trop lapidaire. L’évolution est la première force de cet épisode. On retrouve une Natsume qui a changé depuis le début de la diffusion, en recherche toujours d’une conviction unique qui la transformera définitivement. Bien qu’elle ait changé, son état d’esprit n’est pas encore approprié à cette bataille. Sa négligence et son tempérament fougueux nécessitent d’être tempérés et corrigés sous peine d’être un danger pour les autres et pour elle-même. Elle prend conscience des erreurs commises et comprend qu’elle a encore du chemin à parcourir. C’est intéressant de voir ce personnage en plein vent ascendant se prendre un stop assez violent dans cet épisode pour la recadrer un peu.

A l’inverse, si une a encore du chemin à parcourir, le second a atteint son but. Kaburagi est subtilement métamorphosé depuis le début et a retrouvé un sens à sa vie. Sachant pertinemment qu’il se fera sanctionner pour ses actes, il décide tout de même d’aider Natsume en combattant le Gadol et en allant jusqu’à l’éliminer. Natsume est sa bienfaitrice. Sous ce vœu frugal et simple de découvrir si un bug a sa place dans ce monde, Kaburagi a réussi à sortir de sa carapace et a relevé son regard vers l’avenir. A mon sens, le développement de ce personnage a atteint le dernier stade et découvrir cette conclusion d’épisode n’est au final pas si surprenante que cela.

Car en effet, cet épisode avait des couleurs d’épisode transitoire. Il pointe à de nombreuses reprises des personnages, parfois secondaires, de ce monde et leur donne une importance surprenante dans cet affrontement. Le premier qui me vient à l’esprit est l’ancien collègue de Kaburagi qui au moins à 3 reprises fait l’objet de plans centrés sur lui et sur les Gears. Il devient ainsi au travers de cet épisode la figure de proue représentant les Gears sur le terrain à nos yeux. Quasiment absent auparavant, cet épisode lui accorde un crédit qui pourrait nous sembler disproportionné mais clairement intentionnel pour la suite de l’œuvre.

La petite famille composée des 2 sœurs et du frère prend là aussi une place centrale dans cet épisode. L’ainée sauve Natsume et lui démontre sa faiblesse et son comportement inadapté à la situation. A l’inverse, Kurenai est un peu mise en retrait dans cet épisode. A mon sens, elle a tellement marqué l’épisode précédent qu’il n’est donc pas nécessaire de faire un rappel dans celui-ci. Enfin le dernier qui me vient à l’esprit est le commandant de la forteresse mobile Deca-Dence, ami de Kaburagi, véritable pilier dans la dernière partie de l’épisode. Certes irremplaçable vu son rôle, son comportement et ses diverses apparitions permettent d’enrichir ce personnage et son rôle dans cet univers. Ce petit focus notamment sur la bague à son doigt intrigue.

Cette première partie était déjà impressionnante mais avec la seconde, cet épisode 05 avait davantage l’allure d’un épisode de fin de saison. Pensant que la menace était passée et que leur objectif était accompli, un monstre encore plus redoutable titanesque fait son apparition. On comprend à ce moment que la forteresse Deca-Dence sera le nouvel intervenant ici. Grâce à une succession de plusieurs éléments, l’anime crée une tension et un péril imminent. En expliquant que ce monstre était encore en développement et que le cours du scénario n’est plus sous contrôle, l’anime prend un autre intérêt. On se dit à ce moment que oui Deca-Dence peut sortir de cette histoire scriptée et tendre vers une histoire qui sera construite pièces par pièces par les personnages principaux. Je ne vais pas m’attarder plus que cela sur le combat entre les deux colosses. Je relèverai seulement que l’anime arrive à trouver une symbiose plutôt sympathique entre deux aspects complémentaires, l’un à l’échelle humaine et l’autre titanesque, pour offrir des combats sans cesse différents et rythmés. Le tout rappelle un peu les animes/séries Sentai avec les gros robots.

Deca-Dence Hugin

Enfin le stage change et les humains sont totalement médusés. Ils ne comprennent plus rien. Certains vont enfin peut-être se poser des interrogations sur cet univers. Natsume fait le rapprochement avec les paroles de Kaburagi. Or quand elle se retourne pour lui demander des explications, celui-ci a disparu. Il est parti répondre de ses actes l’esprit vidé de tout regret. Je ne pense pas que Kaburagi soit mort. Dans le meilleur des cas il a seulement été paralysé et dans le pire des cas, son avatar est mort mais il est toujours en vie. J’opterai pour la seconde. Pour ceux qui me suivent sur Twitter, j’avais énoncé cette possibilité de voir Kaburagi « mort » et que Natsume aux-côté de Kurenai prendrait la tête d’un nouveau groupe qu’on aperçoit dans l’ED. Je pense qu’on va entrer dans le second stade de l’anime où les personnages vont tenter de comprendre cet univers, ce qui débouchera ensuite sur la dernière phase : la rébellion.

L’ennemi final semble se dévoiler avec cet épisode. Ce n’est pas Higins mais bien la petite boule à ses côtés. Entre personnage à part entière ou bien simple moyen de communication, on se doute que ce dernier ennemi se dévoilera avec un joli twist. Entre temps, Natsume et sa troupe devront affronter d’autres Gadoll probablement Beta, Delta (…) après avoir vaincu Alpha.

En conclusion

Pour l’instant, l’anime remplit ses promesses en termes de divertissement. Il ne souffre d’aucune baisse de rythme inutile. Il y a énormément de combats stylisés. L’animation est efficace et recherchée. Je suis un peu déçu de voir qu’aucun personnage secondaire n’est mort durant cette bataille. Un peu plus de drame aurait apporté plus de réalisme et de sensations à cet épisode. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite. Est-ce que l’anime arrivera à me surprendre à l’image de son épisode 02 ou bien se dirigera-t-il vers mes spéculations personnelles très classiques. Dans tous les cas, pendant que certains animes peinent à décoller en une saison, Deca-Dence propose en seulement 5 épisodes, un arc d’une consistance hors-norme. 

Vous pouvez retrouver sur le site d’autres reviews. De jolies surprises, déjà teasée sur Twitter, arrivent dans les jours à venir, rester donc à l’écoute.

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Wakanim

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments