Review – Oregairu S3 Episode 02

Yahallo! Nous voilà de retour pour un nouvel épisode d’Oregairu ! La tumultueuse jeunesse de notre trio favori continue.

S’il y a bien une relation outre celle de Hachiman, Yukino et Yui, que j’apprécie beaucoup dans l’anime, il s’agirait certainement de celle entre Hachiman et Hayato. Hayato n’a droit qu’à un rapide passage dans l’épisode mais son échange avec Hachiman vaut largement le coup. Les deux se haïssent mais c’est ce qui permet une telle liberté dans leur discussion. Ils restent diplomates entre eux et arrivent à communiquer, tant bien que mal même si les piques s’interchangent. Sans entrer en profondeur sur Hayato, l’on comprend qu’il se sent très impliqué dans la situation que vit Yukino et se sent redevable envers Hachiman pour avoir su faire ce qu’il n’a pu faire. 

Oregairu Hayato

Hachiman a beau penser qu’il ne s’agit que d’un début et que le plus difficile est à venir après, donc qu’il n’a pas été d’une grande aide ; Hayato et plusieurs autres personnages lui font remarquer que c’est l’action même d’avoir induit cette volonté de changer et d’avancer, de quitter cette situation stagnante qui est louable. J’apprécie grandement cette relation nuancée et ce qu’elle propose même dans de si simples fragments d’épisodes.

Néanmoins, l’épisode n’est pas centré sur ça. Cela fait étrange de voir la trame liée à Yukino développée de la sorte, sans passer par une requête faite au club. Pour l’instant il ne s’agit finalement que d’un amuse-gueule, vu que la discussion réelle n’aura lieu que lorsque Yukino sera rentrée chez elle. Pour autant, elle s’est enfin ouverte à sa sœur. Il est certes intéressant de la voir finalement s’affirmer et faire un choix, mais, je trouve malheureusement le tout quelque peu faible. Une Haruno quelque peu éméchée écoute la conversation en se montrant finalement positive. Le tout s’est relativement bien déroulé mais la discussion a pour moi cruellement manquer d’impact malgré toute son importance narrative. La mise en scène n’était pas recherchée et les dialogues moins provocants ou critiques qu’à l’accoutumée.

L’imagerie faite par Haruno sur l’impossibilité d’être soûl était subtile. La mise en scène s’était aussi montrée plus intéressante avec les mouvements de plan plus intrigants, le jeu de lumière avec le camion, et un bel usage du contact physique pour exprimer plus que le script ne le fait. Haruno est un personnage égoïste et dur à cerner dû à ses actions dépendant de son humeur. Pourtant, dans cette discussion avec Hachiman, elle se met à nu. Se plaisant à le taquiner au début, elle finit par lui montrer un aspect dont on se doutait déjà. Elle ne joue qu’un rôle et ne fait que s’accommoder aux exigences demandées par la société.

Cela révèle à la fois le fait qu’elle soit très manipulatrice, mais aussi et surtout son impossibilité d’affirmer sa vraie personnalité dans le cadre actuel car elle est trop atypique pour y subsister. C’est à mes yeux l’échange de l’épisode le plus marquant et mieux écrit ; ce qui est regrettable quand Yukino se veut être à l’honneur.

Le club de soutien est pour l’instant toujours d’actualité. Iroha fait preuve d’une réelle abnégation en tant que présidente du conseil mais aussi en tant que junior. Sa volonté de réaliser dès maintenant un bal, qui est sous-entendu en préparation pour l’année suivante est admirable. Elle dit avec assurance à Yukino qu’elle agit pour elle-même. Son explication est incomplète et on se rend compte qu’elle ne veut pas donner toutes ses vraies raisons mais elle insiste sur ce point et montre sa force de caractère. Il est pourtant évident pour nous qu’en réalité, elle agit pour le bien d’autres personnes. Néanmoins, elle le fait de son propre chef, car elle le veut, ce qui revient tout de même à agir pour elle-même, d’une certaine manière. C’est d’ailleurs pour cette raison que Yukino a choisi de formuler sa question de la sorte, et non demander de réelles raisons sur la venue de cette idée de réaliser un bal de promo.

Cela a pu la convaincre elle aussi, de s’essayer à une autre tâche. Car c’est maintenant et seulement maintenant qu’elle le peut, pour ne rien regretter. On peut d’ailleurs finalement voir une réelle séparation par rapport à sa sœur, vu qu’elle se lance de son plein gré dans une tâche que sa sœur n’a pas faite. 

Oregairu S3 Iorha Yukinon

Ses raisons ne sont pas claires, même pour elle-même mais cela a le mérite de montrer concrètement qu’elle essaie de trouver des réponses en agissant. Certaines choses semblent toujours confuses mais le traitement des personnages et des thèmes qui est fait est optimal.

Enfin, il serait impossible d’écrire une telle review sans mentionner Yui. Elle peut donner l’impression d’être en retrait par rapport à Hachiman et Yukino mais il n’en est guère. La relation entre Yukino et Yui est toujours montrée comme fusionnelle, de par leurs contacts physiques très prononcés ; Yui apparaît comme la première réelle amie de Yukino, cependant, ce n’est pas aussi mignon que ça. Dans la salle de club, on peut rapidement noter la réaction de cette dernière lorsque Hachiman parle naturellement du déménagement de Yukino. Elle semble perturbée mais reprend finalement ses esprits. Elle vit un réel conflit émotionnel actuellement et la fin de l’épisode le prouve. Vouloir supporter sa meilleure amie mais aussi ne pas vouloir abandonner ses propres sentiments. Elle en vient même à penser qu’elle s’est immiscée de force dans ce groupe et n’avait pas sa place de base. Je trouve formidable l’approche prise pour mettre en relief ses pensées et son côté caché, malgré le fait qu’elle reste « gentille » et « compréhensible » des autres, image qui lui a été accolée.

En conclusion : Ne sommes-nous pas soûls face à un tel épisode ?

Les choses avancent indubitablement. L’histoire semble s’être totalement recadrée sur Hachiman, Yui, Yukino et Iroha, laissant les autres personnages en suspens. La qualité narrative reste au rendez-vous, même s’il y a un certain manque d’impact par moment. J’émettrai cependant une critique au vue du character-design qui est nettement inférieur à celui de la saison précédente. Si dans l’épisode 1, le tout passait, dans ce dernier, ses défauts et son aspect vacillant ressortent beaucoup plus. Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine pour l’épisode 3 !

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast ADN.

Toutes les review été du site

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Kutoha
Kutoha
2 mois il y a

Bonjour ou bonsoir !
Les épisodes sont ENFIN disponible sur ADN, ce qui va me permettre de suivre vos reviews sur SNAFU Climax !
Encore une fois, la review/analyse est de grande qualité, et je n’ai pas vraiment grand chose à y ajouter.
Continuez comme ça 🙂

Uchiwagala
Uchiwagala
1 mois il y a

J’ai beaucoup aimé cette épisode, j’ai hâte de voir le developement de l’histoire au fur des épisodes