Review – Re:Zero S2 Episode 02

Aucun spoil concernant le LN, une analyse uniquement centrée sur l’anime. Merci de ne pas spoiler non plus dans les commentaires pour ceux qui n’ont pas lu le LN anglais/jap

Être intrigué et déboussolé, captif d’une œuvre ne nous laissant que des indices et fragments de vérité, cet épisode marque bel et bien le grand retour à mes yeux de Re :Zero. Je pense aussi que ce second épisode bénéficie d’un avantage non négligeable, assis à la fin, trônant tranquillement sur cette colline et renchérie par la suite avec le fameux Opening tant et tant attendu. Bonjour à tous pour cette nouvelle review consacrée à Re :Zero et cet épisode gorgé d’éléments intéressants à commenter.

Re Zero S2 Opening

Passons ce début d’épisode très tranquille pour passer directement à l’arrivée de Subaru et Emilia au manoir. Après avoir découvert un village désert, les deux tourtereaux se dirigent vers le manoir et croisent enfin une âme à la chevelure blonde complétant la panoplie ultime des maids : Frederica. En découvrant frugalement ce nouveau personnage, je me suis souvenu à quel point il est difficile voire même ridicule de classer parfois les personnages de Re:Zero dans des cases. On le voit avec Frederica : aussi bien son design que sa personne est atypique. Elle est difficilement sondable et explique s’être absentée un moment prenant des congés « pour des raisons personnelles » alors que Subaru pensait qu’elle avait été virée. Le personnage est complexe à saisir et semble renfermer de nombreux secrets voire peut-être même sa véritable personnalité. Il lui manque un peu de caractère actuellement : elle est douce et bienveillante. Hâte d’en découvrir plus sur ce personnage.

ReZero S2 Emilia Frederica

On retrouve ensuite notre lolita préférée toujours aussi aimable et accueillante. Elle ne semble pas être au courant des plans de Roswall (ce qu’elle dit). En revanche, au moment où la conversation glisse sur l’évangile, tout devient plus intéressant. Elle semble connaître Pételgeuse, qu’elle nomme Geuse, et s’attriste de sa mort.

La phrase « Alors, toi aussi, tu m’as laissée » suppose que d’autres personnes qu’elle connaissait ont disparu. Entre simples connaissances ou liens avec les évêques, il faudra prendre son mal en patience pour le savoir. Puisque la paresse a disparu, elle demande qu’est-il devenu du Facteur de la sorcière. En ne connaissant rien à cette nouvelle entité, Subaru et nous-même sommes déboussolés. « A quoi bon avoir tué la paresse ? » raisonne comme si le facteur pouvait délivrer une nouvelle fois la paresse ou bien jouer un rôle important entre la sorcière et les évêques.

S’ensuit diverses scènes notamment celle du salon avec le retour d’une certaine légèreté comme au début d’épisode. Au moment de leur départ, Frederica donne une amulette à Emilia qui serait un laisser-passer pour le sanctuaire… « Serait »… Le personnage de Garfiel aussi inquiète. Frederica énonce avoir accomplie la volonté de son maître et elle souhaite bon courage à Emilia pour qu’elle surmonte les épreuves du sanctuaire.

Plusieurs discussions s’enchainent et enfin l’amulette se met à briller. Ne le sentant pas, Subaru décide d’empoigner le collier et de le jeter, alors il se rend compte que Emilia s’est évanouie et que la lumière devient de plus en plus forte et le téléporte. Entre autre dimension, retour dans le passé, lieu différent, il est difficile de dire avec certitude la chose tant qu’on ne connait pas la suite.

Après avoir été téléporté, Subaru rencontre une fille à la longue chevelure rose qui ressemble à un elfe en raison de la forme de ses oreilles.

Re Zero S2 Echidna

Il arrive dans un lieu qui pourrait s’apparenter au sanctuaire, rentre dedans comme si de rien n’était et se retrouve nez à nez avec une jolie demoiselle surplombant la colline se présentant comme Echinda, aussi connue sous le nom de la sorcière de l’envie. Pour moi, ce n’est pas la réalité ou bien un monde difficile d’accès, car elle révèle à Subaru qu’elle n’avait pas parlé à quelqu’un « depuis longtemps ». Son chara-design est à tomber à la renverse.

Tel qu’énoncé en introduction, j’ai retrouvé des sensations perdues avec ce second épisode. Comme à son habitude, l’anime nous balance des noms, des sous-entendus, des commentaires marmonnés (…), il y a tellement de zones d’ombre et d’incompréhensions dans cet épisode qu’on sent véritablement qu’on est propulsé au tout début d’un nouvel arc reprenant cette manie de nous déboussoler comme l’arc 2 ou 3. Le nouvel arc nommé « The Everlasting Contract » promet, et je nage comme beaucoup ici en total inconnu. Cet arc est le plus long à ce jour avec 6 tomes, donc il va couvrir cette seconde saison sûrement vers la moitié du second cour en hiver 2021. Je suis très impatient de découvrir tout cela et de peut-être enfin comprendre pourquoi Beatrice a des papillons sur ses pupilles. Tiens des papillons que c’est bizarre, comme ceux d’Echidna… Blague à part, tous les éléments que j’apprécie sont de retour dans cet épisode et cet arc promet de dévoiler beaucoup de secrets jusque-là dissimulés. Les théories vont fleurir à chaque épisode pour ceux comme moi qui se sont retenus de lire les LN anglais (tomes 12-13 actuellement), ça va être jouissif.

L'Opening

Et enfin l’Opening, en le commentant je sens qu’à la moindre erreur, ceux ayant lu le LN vont se moquer copieusement de moi mais tant pis

Le 3ème OP de Re:Zero a été réalisé et storyboardé par Tatsuya Koyanagi qui a également réalisé le premier ED de l’anime et de nombreux ED de Naruto Shippuden. Et dieu qu’il envoie. Rare sont les œuvres qui peuvent se vanter d’avoir de tels OP trippant. Je retrouve cette sensation oppressante de l’OP 2, avec cette notion de mort, de danger et d’opacité de son univers. Je trouve que de tels OP avec cette direction rendent bien mieux pour Re:Zero. C’est rare de voir des OP où le personnage est mort, plusieurs fois, et qu’en plus, il se fait démembrer et charcuter durant une longue séquence marquée et tâchée par des litres de sang.

La séquence d’ouverture de ce dernier est très intéressante car renfermant probablement plus de sens qu’elle en a l’air. Echidna dispersant des sortes de papillons comme par magie se retrouvant ensuite sur le même écran des autres personnages féminins et celui de Subaru. Plusieurs possibilités mais la plus probable étant que ces 5 filles sont les sorcières. Or il en manquerai une… Même si l’affiche de cette saison 2 pourrait donner un indice. Les premières secondes de la séquence d’ouverture sont tout de même somptueuses !

On voit également les parents de Subaru. Il y avait un peu plus de références sur eux dans le LN que dans l’anime donc très intrigué de voir si on va en apprendre plus enfin dans l’anime. L’enchaînement de morts est aussi poignant, surtout cette transition avec celle d’Emilia, où on comprend que Subaru chérie encore plus la vie d’Emilia que la sienne.

Et on découvre ensuite les antagonistes, où plutôt probablement les évêques à confirmer pour les deux derniers. Un nouveau personnage semblant contrôler des monstres… Comme c’est étrange, ça me rappelle quelque chose. Et enfin la quatrième ayant affrontée le seul et unique héros de l’anime Reinhard dans le premier arc : Elsa.

Sombrant dans le désespoir, les mains qui le faisaient tant souffrir laissent place à celles d’Emilia, réconfortantes et chaleureuses lui susurrant des mots doux. Théorie : trois syllabes probablement et si ces dernier sont Ai-Shi-teru  (je t’aime pour ceux qui n’auraient pas compris) : orgasme infini. Subaru retrouve toutes ses forces et se lance dans cette lutte sanglante utilisant toutes ses forces, cette séquence et extraordinaire. On voit tout de même que Subaru se tient de plus en plus le cœur, lui causant des souffrances, est-ce que c’est purement symbolique ou bien révélateur de la suite. Enchainement de scènes notamment avec Frederica et un personnage masculin lui ressemblant, armée de lolis aux cheveux roses… Ce qui m’intrigue le plus dans cet OP est bien la présence de ce lapin. Alors lui, aucune théorie ne me vient à l’esprit. A part dire des choses sans sens tel que c’est un personnage métamorphosé impossible à deviner.

ReZero Beatrice

A retenir :

  • Subaru possède maintenant Patrach ;
  • Subaru ne doit plus en principe utiliser sa magie pendant deux mois pour laisser son portail éliminer toutes les toxines et se rétablir ;
  • Les bois de Kremaldy sont plus dangereux la nuit ;
  • La barrière éloigne les intrus, les faisant perdre leur chemin ;
  • Puck ne répond plus à l’appel d’Emilia. On sent que quelque chose se passe, peut-être un complot de tous (Puck, Roswall, Beatrice etc), dépendant ou indépendant de leur volonté, pour dissimuler quelque chose à Emilia ;
  • L’OP interprété de Konomi Suzuki sera disponible en version Full le 25 août.

En conclusion

Comme beaucoup, je deviens faible quand quelque chose touche à Re:Zero. Qu’est-ce qu’on aime cet anime !

Je pense avoir parlé suffisamment, j’invite ceux qui ont envie de poursuivre la discussion sur tout sujet en commentaires, je me ferai un plaisir de vous suivre. Pour les autres, on se dit rendez-vous la semaine prochaine avec une nouvelle review, mais surtout un nouvel épisode !

N’oubliez pas que le site propose aussi des reviews sur Oreigaru (Antony) et encore Deca-dence (encore moi) et recrute activement pour les animes d’Automne prochain.

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

  • Copyright : © 長月達平・株式会社KADOKAWA刊/Re:ゼロから始める異世界生活製作委員会
  • Site officiel : http://re-zero-anime.jp/tv/
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Itomi
Itomi
17 jours il y a

Cette review était très intéressante ! Merci énormément pour votre travail ! Votre analyse vraiment complète, m’a permise de constater des choses que je n’avais pas remarqué. Notamment pour les papillons, qu’on voit dans l’op, sur le chara design d’Edichna. Et bien sûr dans les yeux de Béatrice, je m’interroge vraiment sur son identité. Serait-elle une ancienne évêque ? Et puis, il y a également l’absence de Puck et compagnie, comme vous l’avez cité plus haut. Et bien d’autres choses ! Je me sens comme vous, j’ai l’impression de nager dans l’inconnu dès le début de cette saison. Et ça… Lire la suite »

Last edited 17 jours il y a by Itomi
Sosso
Sosso
17 jours il y a
Reply to  Itomi

Et d’ailleurs, je voulais vous posez une question, avez-vous remarquer les mots en japonais à ces passages : 1 : 08, 1:10, 1:11, 1:13, 1:16 ?

Ils m’interpellent, malheureusement je ne m’y connais pas du tout en Japonais, donc je ne comprends pas leurs sens, mais je pense que c’est quelque chose d’important ou un message caché lié à l’histoire au moins ( Je n’ai pas lu le Ln, je ne fais que supposer )

Vous avez une petite d’idée de ce qu’ils peuvent dire ?

Last edited 17 jours il y a by Sosso