Review – Re:Zero S2 Episode 07

Aucun spoil concernant le LN, une analyse uniquement centrée sur l’anime. Merci de ne pas spoiler non plus dans les commentaires pour ceux qui n’ont pas lu le LN anglais/jap

Sauvé in extrémis de la mort alors que Subaru ne demandait rien, l’épisode 06 nous avait surpris en ne se terminant pas avec sa mort. Cette seconde boucle n’aura finalement pas été la bonne et la troisième tentative débuta à la suite, encore une fois pas sous les meilleurs auspices.

Des retrouvailles déchirantes

Pour autant, avant de se faire poignarder par Elsa, cet épisode propose de suivre une discussion profondément émouvante et mélancolique. Dans un premier temps, Subaru demande à Béa de le laisser sortir. Il lui reproche de ne pas être intervenu pour les autres et insulte même son comportement. Les mots sont très durs envers elle. On sent qu’elle n’est pas insensible aux critiques de Subaru et sait très bien que son comportement est loin d’être irréprochable. Béatrice est en proie au doute. La musique en fond contribue à donner plus de puissance à ce chagrin et directement nous toucher.

Seconde phase, Subaru tente de se suicider, Béatrice l’en empêche et la conversation glisse sur l’Evangile. Béatrice l’entoure avec délicatesse et amour. Après avoir ouvert le livre, elle se renferme sur ses écrits et elle évite les questions de Subaru prétextant que rien n’est écrit. Elle énonce qu’elle suit les préceptes de l’Evangile, c’est son unique raison de vivre. Elle existe pour sa « Mère ». A priori, le terme Mère pourrait faire penser à Satella. Au moment où Subaru regarde avec tristesse Béatrice et se rapproche lentement d’elle, j’ai été très marqué. Je m’attendais à ce qu’il la console, la caresse sur la tête ou bien lui sorte une phrase du genre « Pourquoi alors, sembles-tu si triste ? ». 

Re Zero Beatrice Love

J’aurai probablement craqué selon la suite des événements. Rien de cela pour autant, avant de pouvoir agir, Subaru se fait repousser violemment par Béatrice confuse à ce moment. Subaru laisse sortir « Ce jour-là, j’étais heureux… ». Il fait référence probablement à la boucle de l’arc 2 où Béatrice était sa seule aide et l’a réconforté à sa manière lorsqu’il était traumatisé.

J’ai eu un gros pincement au cœur sur cette séquence. Il est difficile de mettre le public dans un tel état en sachant que c’est le tout début de l’épisode. La majeure partie de la communauté regarde cet anime à la semaine, et il est loin d’être aisé de pouvoir nous toucher sur une scène en début d’épisode. Et pourtant, Re:Zero a selon moi réussi ce pari délicat. Même si Subaru critique et reproche à Béatrice son action, même si Béatrice repousse violemment Subaru et l’insulte elle-aussi à son tour, cette séquence montre aussi une évidente chaleur et bienveillance réciproque, dont les deux en conscience. Les événements passés et leur lien créé, en particulier aux yeux de Subaru, ne peut-être balayé de la sorte. J’espère que la prochaine fois que Subaru reverra Béatrice, il réussira à l’extirper de cette raison de vivre qui semble la faire profondément souffrir, l’isoler et ne lui en voudra pas pour la conclusion de cette seconde boucle.

Je tenais à revenir longuement sur ce début d’épisode car c’est cette partie qui m’a le plus marqué et que j’ai préféré, loin devant le reste. Et Subaru mourut, devant une Béatrice au regard choqué et triste.

Un calme et une approche dangereux

La troisième boucle commence. Subaru ne fait pas l’erreur cette fois-ci de mentionner devant tout le monde le fait qu’il peut candidater aux épreuves et qu’il souhaite les passer à la place de Emilia.  Pour autant, s’il évite de refaire l’erreur passée, sans s’en rendre compte il en fait une bien pire. La conversation avec Otto sur le pas de la porte en est la preuve. Otto soulève le problème que Subaru est bien trop calme malgré les événements. Il lui énonce que sembler calme et garder la tête froide sont deux choses distinctes. A ce moment précis, je me suis dit que Subaru commence à se détacher et désensibiliser des événements se passant devant ses yeux. Il sait qu’il pourra toujours retenter sa chance la fois suivante. Il s’accoutume aussi des événements se répétant devant lui. On pourrait énoncer que Subaru n’est pas très intelligent pour faire de telles erreurs mais je pense que la chose n’est pas si évidente que cela. En se focalisant sur la fin elle-même, il est fort probable qu’un jour Subaru fasse des erreurs irrémédiables et impossibles à changer. A l’image du Checkpoint atteint sans avoir ramassé tous les collectibles et choisi les bons embranchements, Subaru pourrait ne pas avoir la bonne fin d’une boucle et pourrait se rendre compte bien trop tard de ses erreurs. Pour l’instant, excepté pour Rem pour laquelle la chose a été très discrète, l’intrigue n’a pas encore trop employé cet élément qui reviendra sûrement plus tard.

Pour en revenir à l’épisode, après une marche nocturne et quelques échanges, on découvre que le père de Frederica est de sang-mêlé tandis que celui de Garfiel est de sang pur. L’interrogation soulevée ainsi dans la précédente review sur l’explication de pourquoi Frédérica n’était pas coincée dans la barrière est ainsi résolue. Pour autant, on est maintenant certain que Frederica n’est pas revenue depuis 12 ans voir ses semblables et sa famille. Dès lors où était-elle allée ?

Nouvelle interrogation : Quel est le lien entre Lewes Cima et Lewes Bilma ? Oui, en plus d’être habillées différemment, les deux n’ont pas le même nom. On se souvient que dans l’opening, on voit une seule Lewes Cima et semble-t-il plusieurs Lewes Bilma. Est-ce que ce sont des clones ou des êtres créés artificiellement ? On le saura bien assez vite.

Le plan de Subaru tombe à l’eau. Il est fait prisonnier. L’odeur de la sorcière est l’une des raisons expliquant, encore une fois, cet embranchement différent. En étant trop calme et en proposant de prendre la place de Emilia à l’abri des regards comme s’il voulait que la chose ne s’ébruite pas, Subaru a focalisé les doutes sur lui. A la place de voir quelqu’un de maladroit comme dans la seconde boucle, Garfiel appréhende ici Subaru comme un complotiste, quelqu’un de rusé et pouvant être un danger. La justesse des divers event ainsi que des éléments clés impactant sur la route sont toujours aussi bien maitrisés et pensés. C’est naturel et compréhensible et la seconde saison ne perd pas en qualité sur cet aspect, même si on pouvait le craindre. Certes l’odeur de la sorcière revient parfois comme argument, mais ce n’est pas un argument unique emportant conviction totale et plus simplement, c’est logique de le retrouver car c’est un des fardeaux de Subaru.

Une belle preuve d'amitié

Je passe les scènes dans les geôles. Subaru éprouve toujours de l’affection pour Béatrice et veut entendre ses véritables sentiments et raisons. Il dispose de 5 jours maximum avant que le manoir ne se fasse attaquer. Le passage du temps, la solitude (…), le rien sont bien représentés dans les scènes qui suivent avec un Subaru essayant de bouger mais ne pouvant pas faire grand-chose, nourri sommairement par Lewes. On est bien loin de ces animes médiocres où à chaque fois le protagoniste trouve un moyen de s’échapper car les liens sont mal noués ou qu’il arrive à sortir avec ses propres moyens. Avec réalisme et logique, la solution vient de fait de l’extérieure. C’est Otto qui apparaît. L’homme le plus inutile de l’anime prouve une seconde fois son utilité et sa place dans cette œuvre. 3 jours se sont écoulés. On apprend que Emilia redouble d’efforts pour réussir l’épreuve mais que ses échecs l’ont profondément affecté. Difficile de dire si cette route est la bonne, Subaru n’est pas dans les grâces de Garfiel ni Lewes, Emilia semble plus motivé que jamais mais la seconde expression « l’ont profondément affecté » laisse envisager le pire.

Cette séquence est évidemment la seconde plus marquante de cet épisode avec une belle preuve d’une amitié naissante. Elle sort un peu des sentiers battus avec Subaru rigolant plus que ne pleurant. On aurait pu penser qu’il avait perdu la boule. Mais avec l’épuisement, cette incompréhension totale, ce bol d’air frais qu’apporte Otto, font que Subaru se retrouve avec un entremêlement entre rire et larmes. Encore une fois une jolie séquence.

Dans cette lutte clandestine, nos deux amis ne seront pas seuls : Ram sera là pour les aider. Toutefois Garfiel semble furieux et se mettra probablement en travers de leur route tant qu’ils ne seront pas sortis de la forêt.

En conclusion

Bon épisode ? Evidemment ! Deux jolies séquences dans cet épisode, l’ouvrant avec émoi et le refermant avec générosité. C’est toujours aussi excellent, on ne sait jamais trop où l’anime va nous emmener. En analysant les épisodes, on devine certains éléments futurs mais c’est tout. Tout le reste n’est que surprise et inconnu.

Est-ce que cette troisième boucle sera la bonne ? Il faudrait que Subaru survive à la future chasse de Garfiel et qu’il lève éventuellement le malentendu par ses actions. De l’autre côté, le fait que la taupe dans les villageois (ou la personne avertissant Elsa à chaque fois, lire la précédente review) ne sera pas au courant des faits et gestes de Subaru peut être une bonne chose pour les événements du manoir et pour préparer la défense. Néanmoins, même si tous ces événements se résolvent de la façon la plus optimale, l’état d’Emilia m’inquiète plus qu’autre chose. Réussir tout cela et se retrouver avec la mort d’une elfe sur les bras ou brisée intérieurement serait une défaite malgré tout le reste. Tout peut arriver. J’ai juste énuméré 2-3 hypothèses ici. L’anime nous a prouvé nombre de fois que le champ des possibilités et rebondissements était toujours infini.

Comme d’habitude, on a particulièrement hâte d’être à la semaine prochaine. Déjà 7 épisodes, on commence à comprendre quelques éléments mais il reste encore tellement de choses incomprises.

Merci en tout cas d’avoir lu cette nouvelle review

Le site propose également des reviews sur Deca-Dence, Oregairu et The God of High School.

En prévision d’Automne, certes bien loin, je case comme toujours le petit discours habituel en fin d’article : le site recrute des volontaires pour réaliser comme cet article des review hebdomadaires sur un anime de son choix (ou tout type d’article manga, jeux vidéo etc), avec une liberté dans sa rédaction, afin que le site couvre toujours plus d’animes que cette toute première saison et qu’il devienne un lieu où chacun trouvera ua moins un anime qui l’intéresse. Pour nous contacter : notre compte Twitter, mon pseudo discord (Moja, petite peluche#0677) ou bien notre boite mail (fuwafuwanosora@gmail.com).

Sur ce à la prochaine !

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

  • Copyright : © 長月達平・株式会社KADOKAWA刊/Re:ゼロから始める異世界生活製作委員会
  • Site officiel : http://re-zero-anime.jp/tv/
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments