Review – Re:Zero S2 Episode 09

Aucun spoil concernant le LN, une analyse uniquement centrée sur l’anime. Merci de ne pas spoiler non plus dans les commentaires pour ceux qui n’ont pas lu le LN anglais/jap

Après avoir montré une fois de plus son côté pathétique à une jeune vieille demoiselle, Subaru voit ses quelques hypothèses confirmées : l’entité qui est la cause de toutes ses souffrances et qui lui a donné ce magnifique don est bien la sorcière de l’Envie.

L’être derrière tous ses maux

Ce début d’épisode lance direct les hostilités en abordant tout de même une des facettes les plus intrigantes de l’histoire de Re:Zero. L’interrogation de la limite du nombre de morts est de plus posée sur la table au détour d’une tasse de thé. Echidna suppose qu’il n’y a pas de limites de morts. Répondre le contraire aurait pu changer du tout au tout l’anime, Subaru qui aurait flippé et aurait chéri davantage chacune de ses vies car étant limitées. L’auteur de l’œuvre a décidé de faire l’inverse en énonçant une possible infinité de vies. En revanche, il est intéressant de se demander si l’accumulation du nombre de morts ne va pas avoir une certaine répercussion sur Subaru, la Sorcière voire son entourage… Cela serait intéressant en ce que cette hypothèse aboutirait au même résultat que la route éliminée précédemment, à savoir un Subaru faisant plus attention à ne pas mourir un trop grande nombre de fois.

Car en effet Subaru est maintenant dans un état d’esprit totalement différent en ce qu’il veut utiliser sans réserve la mort réversible. Echidna suppose que Subaru est le favori de la sorcière expliquant ce pouvoir unique. L’analyse continue en disposant que le souhait de la Sorcière est de sauver Subaru et non n’importe qui comme Rem qui n’a aucune valeur à ses yeux. On pourrait se demander si ce pouvoir plus qu’être destiné à Subaru n’est pas destiné indirectement à Emilia. Aucune interprétation dans ce sens dans cet épisode. Pour ce qui est de Rem et des autres personnages morts ou dans une situation critique entre temps, on s’en doutait depuis un moment. La conversation entre les deux âmes est toujours très agréable et conviviale à suivre.

L’une des trois Grandes bêtes démoniaques

L’épisode après quelques minutes en vient finalement à la problématique des lapins, nommé le Grand Laphydre. On apprend que c’est une des trois grandes bêtes démoniaques. Vous l’aurez compris : ma théorie comme quoi les villageois étaient métamorphosés tombent à l’eau même si toutes les théories de la fois précédentes ne sont pas écartées pour autant. Ce qui m’a induit en erreur fut l’absence de traces de sang dans les maisons, induisant que les lapins sont encore plus efficaces qu’une agence d’entretien spécialisée pour faire disparaitre n’importe quelle tâche tenace. Bref. Les deux autres bêtes démoniaques sont la baleine blanche et le serpent noir, pour lequel Subaru ne posera aucune question par la suite c’est bien dommage. C’est Daphné qui les a créés. Les lapins sont dangereux en ce qu’ils mangent tout être vivant. Ils se multiplient à l’infini. Pour les vaincre, il faudra tous les éliminer d’un coup.

Re Zero Echidna 09

Afin d’en apprendre plus, Echidna propose à Subaru de rencontrer Daphné car comme supposé dans l’épisode 03, les âmes des autres sorcières sont bien emprisonnées dans le même lieu. Echidna met en garde Subaru de ne pas mourir ici. Elle lui interdit de la toucher et de défaire ses liens… Ceci étant dit Echidna disparait et une nouvelle sorcière prend sa place.

L’Orgueil, la Colère, la Gourmandise et Subaru

Une jeune fille nommée Typhon apparait alors, sorcière de l’orgueil. On peut dire en quelque sorte qu’elle est la sorcière la plus proche théoriquement de Subaru vu que son Autorité descend de l’Orgueil. Très amicale et donnant des surnoms à tout va comme Idna pour Echidna (j’adore), Typhon propose une poignée de main à Subaru, qui découvre après avoir touché la petite fille que son bras a été arraché de son corps. Par la suite, Subaru est brisé en plusieurs morceaux, la situation commence à devenir critique. On apprend ainsi que Subaru n’est pas un criminel mais qu’il se considère comme un pécheur. Cela prouve une certaine gentillesse de sa part.

Typhon disparait et arrive Minerve, Sorcière de la colère, au caractère là aussi très trempé rétablissant Subaru à la normale. J’apprécie beaucoup ce personnage dont le cliché de la colère prend une autre dimension plus emprunte d’amour et de compassion tout en conservant cette notion de force brute et de spontanéité.

Après avoir découvert deux sorcières, on aurait pu penser voir toute la bande, or Daphné fait enfin son apparition, liée par des chaines, les yeux bandées et enfermées dans une sorte de cercueil. Durant toute la conversation, ce personnage donnera une impression de danger omniprésent. Elle n’est pas rassurante et nage dans un propre délire. 

Daphné surnomme Echidna, Nana, deuxième surnom qui est tellement adorable. On ressent des liens évidents entre toutes les sorcières. Daphné a envie de manger Subaru, vu qu’il dégage une odeur qu’elle apprécie par-dessus tout, probablement l’odeur de la Sorcière. Une présentation des plus classiques quoi… On remarque d’ailleurs un signe inscrit sur ce personnage peut-être en lien avec elle ou bien le fait qu’elle soit scellée. Elément qui pourrait avoir une importance dans la suite. On découvre que les bêtes ont été créés probablement pour éviter la famine. Que ça soit en servant de nourriture ou bien en décimant une partie de la population, il est vrai que d’une manière très simplifiée ça aurait pu résoudre les soucis… Le lapinou est donc friand de mana et serait facile à piéger. Il faut juste utiliser un mage puissant… Comme c’est étrange, nous en connaissons deux actuellement : Roswall et Béatrice. Roswaal étant en sale état, le choix s’orienterait alors vers Béatrice. Par conséquent, il faudrait en premier résoudre le souci avec le manoir pour ensuite se charger des lapins ? Cela pourrait être une route intéressante.

Il est intéressant de se poser la question si le culte n’aurait pas mis la main sur les grandes bêtes démoniaques et les contrôlerait grâce à l’autorité d’une de ses membres qu’on découvrira très bientôt. La marque sur l’arrière des lapins, les yeux rouges et cette envie de tuer seraient des signes de cela.

Retour d’Echidna. J’ai adoré la séquence où Subaru sans s’en rendre compte amadoue Echidna qui se laisse avoir et lui redonne des gâteaux et du thé. Tout semblait bien se passer quand Subaru est pris d’une réaction spontanée. Quelqu’un est en train de le réveiller de l’extérieur. Echidna n’a plus d’espoir pour Emilia qui en trois jours ne pourra pas réussir son épreuve. Elle lance Subaru au défi d’assister Emilia pour qu’elle réussisse son épreuve. Qui emportera le pari ? On le saura plus tard. Il ne va pas être évident d’aider Emilia. Il faudra probablement comprendre l’élément bloquant et l’aider en conséquence en écoutant ses confessions. Avant de quitter ce monde, Subaru se renseigne pour savoir comment on peut être réinvité à la partie de thé. L’interrogation à laquelle je n’avais aucune réponse la fois précédente a enfin une solution qui me plait bien. C’est en voulant connaitre la vérité qu’on peut être convié à sa réception. La seconde fois, Subaru commençait à perdre la boule ne comprenant pas pourquoi cela était arrivé. Toutefois Echidna énonce qu’il existe une autre façon de la revoir en passant les épreuves.

Le temps presse, Subaru écourte la discussion et demande à Echidna quelle compensation elle souhaite afin qu’il conserve ses souvenirs et puisse aller de l’avant. Elle lui demande son bout de tissu accrocher à son poignet et le rassure en lui disant qu’il sera toujours à son poignet à son retour. Difficile de comprendre cette scène, Echidna à constater les émotions liées au bout de tissu et semble avoir ajouté sa touche personnelle dessus, à voir si cela aura une importance par la suite, je le pense. Peut-être avec Béa…

Un réveil des plus sombres

A son réveil, Emilia a disparu. Une ombre de mauvais présage a recouvert toute la plaine. La Sorcière de l’Envie apparait ! Exceptionnel !! Qui pouvait s’y attendre. On pensait seulement voir au réveil Emilia remuant Subaru. Loin de là. En ne se réveillant pas Subaru a probablement débloqué une des pires routes possibles. On va entrer dans l’hypothétique, mais en voyant un Subaru brisé voir peut-être croyant qu’il était mort, Emilia aurait perdu la raison et… Voilà, pas besoin d’en dire plus. Emilia n’est plus là et la sorcière de l’Envie ressemble trait pour trait à Emilia. Elle commence doucement à se rapprocher de Subaru figé de peur, elle l’enlace avec délicatesse tout en répétant des mots doux qui raisonnent tel un effroi en nous : je t’aime. On n’arrive pas à saisir l’intérêt que la Sorcière porte à Subaru. Serait-ce car il est l’un des seuls individus de ce monde aimant Emilia et ne la voyant pas comme une demi-elfe ? Quoi qu’il en soit cette séquence fut un rebondissement impossible à voir venir qui d’un coup brisa notre situation de confort où on commençait à cerner une route des plus optimales… La bonne route, faites-moi rire ! Seule la mort attend très probablement Subaru dans celle-ci.

Sauvé in extremis par Garfiel, Subaru ne comprend rien au déroulé des événements. Il essaye de réfléchir. Or la sorcière de l’envie se désintéresse de nos deux jeunes compères et se dirige vers le manoir.

STOP ce n’est pas fini ! Séquence Post-ED avec Roswall : « Je ne pourrai même pas savoir si l’épreuve a été un succès. Si tu décides de visiter l’enfer, je t’accompagnerai avec plaisir. Si tu décides d’y vivre, ton rêve sera le mien. La prochaine fois, évite d’échouer, Natsuki Subaru.

C’est exceptionnel. Comme mentionné auparavant, Roswall ne semble pas avoir une connaissance absolue mais il sait que Subaru à la possibilité de posséder la mort réversible. A-t-il également connaissance de tous les événements qui se sont déroulés dans les précédentes routes ? Il enlace à son tour comme Béatrice un livre. Dans quel camp se situe ce personnage et quel est donc son lien avec Satella ? Il faut remarquer qu’aussi bien le livre de Roswall, que celui de Petelgeuse ou bien de Béa sont tous différents. Celui de Roswall et Bea se ressemblent énormément tandis que ceux du culte ont plus de différences.

En conclusion

Vous aimeriez que je dise que cet épisode était médiocre… Ceci n’arrivera jamais ! On pourrait presque dire que l’intrigue est de mieux en mieux. Cet arc commence à devenir probablement l’un des meilleurs de la licence voire le plus réussi. Il faudra attendre encore un peu, voire hiver 2021 pour pouvoir juger dans sa globalité, mais Re:Zero ne cesse de nous surprendre et conserve un propos et une manière de faire avancer son intrigue uniques qui ne cesseront de nous émerveiller.

Merci en tout cas d’avoir lu cette nouvelle review

Le site propose également des reviews sur Deca-Dence, Oregairu et The God of High School.

En prévision d’Automne, certes bien loin, je case comme toujours le petit discours habituel en fin d’article : le site recrute des volontaires pour réaliser comme cet article des review hebdomadaires sur un anime de son choix (ou tout type d’article manga, jeux vidéo etc), avec une liberté dans sa rédaction, afin que le site couvre toujours plus d’animes que cette toute première saison et qu’il devienne un lieu où chacun trouvera ua moins un anime qui l’intéresse. Pour nous contacter : notre compte Twitter, mon pseudo discord (Moja, petite peluche#0677) ou bien notre boite mail (fuwafuwanosora@gmail.com).

Sur ce à la prochaine !

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast Crunchyroll

  • Copyright : © 長月達平・株式会社KADOKAWA刊/Re:ゼロから始める異世界生活製作委員会
  • Site officiel : http://re-zero-anime.jp/tv/
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments