Review – The God of High School – Episode 10

Bien le bonjour chers lecteurs, aujourd’hui nous arrivons dans la grande ligne droite nous menant malheureusement bientôt à la fin de l’œuvre. En effet, aujourd’hui nous allons parler du dixième épisode de The God of High School ! 

Partie I - Le scénario

cousine ilpyo

L’épisode commence avec un flash-back expliquant pourquoi Ilpyo a commencé le tournoi en question et notamment sa haine contre Jegal. Sa seconde cousine ne peut plus pratiquer d'arts martiaux à cause de Jegal, origine de son handicap. Ilpyo s’est donc mis en tête de pouvoir la soigner en gagnant le tournoi.

Par la suite, nous voyons le fameux Fei-Long qui se fait annihiler par le ténébreux Jegal qui dévoile également qu’il est allié envers la confrérie Nox. Ce n’est pas la seule révélation puisque nous voyons la juge P utiliser son pouvoir, mais est-elle avec Nox ou contre Nox ? Elle semble être loyal envers le président Park étant donné qu’elle est retrouvée blessée au sol, lorsque le président fait face à Man-Duk Sang, une grande ponte de Nox.

Au niveau du tournoi, nous continuons avec le combat de Dae contre la cousine d’Ilpyo. Un combat fort intéressant, mais le cours du match a vite changé lorsque notre karatéka s’est repris en main sérieusement. Puis il semblerait avoir dévoilé un indice sur son futur pouvoir d’emprunt.

La suite de l’épisode est un ensemble de choses et notamment le gros combat opposant Mori à Ilpyo. Notre héros se fait un peu sermonner par Ilpyo qui lui explique qu’il a trois faiblesses : Un style de combat trop faible en combat rapproché, peu de technique à distance et des coups beaucoup trop amples. Pendant cet échange de coups, nous remarquons que Man-Duk invoque la même épée qu’il avait auparavant invoqué face au grand-père de Mori. Le président tente de l’arrêter avec son puissant pouvoir, mais les fidèles s’invitent au combat en invoquant une sorte de Dieu essayant de manier l’épée.

Entre temps, nous retrouvons le combat entre Mori et Ilpyo, c’est alors que notre héros reprend du poil de la bête avec quelque chose qui m’a énormément surpris. Pour combler les fameuses lacunes que lui a souligné Ilpyo, Mori a décidé d’utiliser les techniques de ses amis. Celle de Mira pour combler la distance et celle de Dae pour combler son combat rapproché.

Le fameux ivrogne qui observait le président en train de résister, s’avère se nommer Han-Ryang Seo. Ce personnage m’intriguait depuis qu’on l’avait aperçu brièvement lors de la présentation des six. Celui est en effet relativement puissant. Il se surnomme comme étant le maître des armes et n’hésite pas à attaquer l’épée et le dieu qu’a invoqué Nox, tout en musique avec un panel varié d’armes en tout genre (arc, mitrailleuse, lance, lance-roquette, etc.). Tout le reste du comité lance un assaut très musclé face aux fidèles de la secte et le combat entre les deux jeunes combattants se poursuit avec notamment une nouvelle technique de Mori pour combler sa dernière lacune, les coups amples.

L’ensemble se termine sur Han-Ryang qui utilise le tout premier trésor lui permettant de se transformer en une sorte d’entité démoniaque et lui permettant de briser l’épée géante. Qui plus est, alors que Mori a lancé sa technique contre Ilpyo, celui-ci se souvent de la promesse qu’il avait tenu avec le grand-père de Mori, alors que je pensais le combat terminé, celui-ci fait la rencontre de son pouvoir d’emprunt qui ressemble fortement à Amaterasu et il se relève avec une toute nouvelle apparence. Tout en apprenant qu’il est LA clé…

Cet épisode était fort en action tout comme en révélation, les positions de chaque personnage était très mis en avant tout comme la révélation de la puissance de frappe pour d’autres. Tout simplement, un régal !

Partie II - Graphisme et Voice-acting

C’est toujours avec plaisir que je vous partage les informations que je découvre sur les doublages dans cette œuvre, puisqu’ils arrivent à mélanger de gros doubleurs bien connus avec des plus petits.

Nous allons commencer par la cousine d’Ilpyo, celle qui s’avère être inapte aux arts martiaux. Elle est doublée par Naoko Komatsu interprétant des personnages très secondaires dans ces œuvres-là : Monster Musume, Demi-chan wa Kataritai ou encore Gundam Build Divers. Comme vous voyez, nous disposons là également d’une seiyuu au petit bagage et vous allez voir que les deux prochains eux disposent d’une grosse expérience dans le domaine.

Le second personnage sera le fameux méchant qui invoque l’épée géante et qui se nomme Man-Duk Sang. Son doubleur Yuuma Uchida, dispose quant à lui d’une expérience plus grande vu qu’il a fait ces quelques doublages : Kazuomi Ooga dans ReLife, Koushuu Okumura dans Diamond no ace, Ash Lynx dans Banana Fish ou encore Kyo Soma dans Fruit Basket (la nouvelle version).

Et pour terminer, nous allons parler de Han-Ryang Seo qui est doublé par Hiroki Yasumoto. Un monsieur qui dispose d’un énorme bagage puisqu’il a doublé ces quelques personnages : Yasutora Sado dans Bleach, Elfman dans Fairy Tail, Agni dans Black Butler, Andrew Gilbert Mills dans Sword art online, Shingo Kinjou dans Yowamushi Pedal, King dans One Punch Man, Subaru dans Shokugeki no soma et plein d’autres.

Alors passons à la partie graphisme où l’épisode à donné une bonne claque à tous ses spectateurs. On a retrouvé cet effet d’encre de Chine que nous avions eu durant le combat où Mori et Dae était en confrontation, un délice avec ce dragon de feu ! N’oublions pas ce ravissement lorsqu’il y a eu la fameuse scène où tous les combats étaient superposés amenant à avoir un rythme vraiment démentiel !

Bonne transition pour parler à nouveau de la musique et notamment celle qu’on a pu entendre lorsque les musiciens d’Han-Ryang se sont mis à jouer de leurs instruments. Je l’ai beaucoup appréciée, car elle commence tout doucement et montre crescendo tout comme l’action qu’on a pu voir dans cet épisode. On avait vraiment l’impression d’avoir un orchestre entier qui jouait devant nous, un régal pour les oreilles ~.

Partie III - Conclusion

Nous arrivons déjà à la fin de cette review et je peux vous confirmer que je suis vraiment heureux de vous écrire des reviews complètes sur cette œuvre qui est tout simplement magnifique. De beaux combats avec quelques originalités, une bonne animation ainsi qu’une bonne ost. Cet épisode était clairement un sans-faute et il est à l’heure actuelle le meilleur de la série, à voir ce que va donner la suite. Je m’attends à tout avec cet anime…

Merci à vous d’avoir lu cette review !

Rendez-vous la semaine prochaine, pour une nouvelle review !

L’anime est disponible sur la plateforme de simulcast, Crunchyroll.

Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments