Re:Zero Version Re:Edit : Mensonge ? Déception ? Différences ? Bilan de cette nouvelle version

Bonjour à tous pour cet article de conclusion d’une rubrique qui fut pour le moins mouvementée. En effet, initialement, un article devait sortir chaque semaine au moins à partir de l’arc 3. Pas mal de personnes, moi le premier, s’étaient emballés à l’annonce de cette version qui promettait plusieurs « nouveautés » intéressantes. Après un certain temps, je me suis rendu compte que ma réflexion était légèrement biaisée.

Tout d’abord pour revenir sur les différences de cette version, on notera comme énoncé dans le premier article les différences de nom propre Pack qui est ainsi devenu Puck et Bételgeuse maintenant Pételgeuse. C’est un choix des ayants droit japonais pour uniformiser les traductions faites dans chaque pays et rendre tout cela plus cohérent.

Ensuite parlons de modifications légères comme l’ajout de personnages en CGI en arrière-plan, la baleine blanche animée avec de la 3D à la place de la 2D sur certains plans. De nombreuses séquences sont rallongées de quelques secondes ou dixième de secondes. Un regard peut changer. L’utilisation de la lumière peut être modifiée. Quelques scintillements peuvent être rajoutés. Cette version est également un tout petit peu plus censurée. C’est assez surprenant. Les traits de certains visages sont parfois plus prononcés.

Dans l’épisode 07, le duel Subaru vs Julius a été revu en majeure partie sur la forme, avec des changements sur le soin des personnages, les animations, les effets spéciaux et le compositing etc. La durée reste cependant approximativement la même. L’expression « animation retravaillée » vendue pour cette nouvelle version prend tout son sens ici. C’est le cas également pour l’épisode 13 où Julius et Subaru ont été retravaillés sur plusieurs plans. Ces longues séquences avaient de nombreuses imperfections et cette version retravaillée n’est clairement pas de refus.

Si vous souhaitez connaitre l’ensemble des différences sur chaque épisode (notamment les fameuses 4 dernières minutes), cet article de MyAnimeList très complet et bien mené devrait vous intéresser avec de nombreuses images en appui : Voir l’article L’expression « Rendre à César, ce qui est à César » n’est pas véridique pour mon cas car je ne me suis jamais inspiré de ceci mais je suis obligé de parler de cet article qui est extraordinaire. Et je n’aurai pas pu faire mieux, même en proposant un article chaque semaine. Donc je suis heureux que quelqu’un de la communauté Re:Zero propose quelque chose d’aussi complet et poussé.

Maintenant place à la discussion sans image avec deux pavés où je vais donner mon ressenti. L’article de MAL en lien dessus suffit amplement selon moi. Le reste par la suite n’est que chipotage et réflexion poussée de ma part.

Aucune différence de fond propre !

Et au final sans aborder les 4 minutes à la fin que j’aborderai par la suite, c’est tout. Toutes ces divergences entre le LN/manga et l’anime que le public s’attendait potentiellement à voir intégrer dans cette nouvelle version n’ont pas été incluses. Cette version Re:Edit pérennise les différences entre le LN et l’anime.

En faisant preuve de clairvoyance, ce qui n’a pas été mon cas jusqu’à l’épisode 07, il était évident que cette version Re:Edit ne comprendrait pas de nouvelles séquences, au moins de fond, excepté à la toute fin. J’avais posé cette interrogation simple la dernière fois : est-il judicieux de diviser la communauté entre deux versions animes ayant des différences notables ? La réponse était bien évidemment non. Imaginez un peu le bordel que ça serait si on rajoutait les éléments déterminants du LN dans cette nouvelle version. Ceux n’ayant pas vu la version Director’s cut seraient largués. Rajouter de nouvelles séquences simplement pour la forme et sans intérêt réel semble aussi à mon avis peu judicieux. L’animation japonaise fonctionne différemment du cinéma américain et des divers formats de DVD/BD avec des scènes rajoutées.

En outre, je l’affirmais la dernière fois mais cette direction souhaitée n’est pas forcément une mauvaise chose en soi. Employer à bon escient ces éléments dans la saison 2 pourrait donner quelque chose de retentissant et potentiellement plus marquant que dans le LN. De plus, on suppose que les personnes derrière la production et direction de l’anime Re:Zero avait conscience de la chose et avait pesé le pour et contre, bien plus que n’importe qui, en n’intégrant pas de tels éléments. Ce n’est pas une petite production et l’anime n’a rien inventé comme d’autres (exemple Ao no Exorcist), même si l’anime, il me semble, avait quasiment rattrapé le Light novel à l’époque. L’absence de ces quelques éléments n’est pas irrattrapable, ne justifiant pas de fait un changement de route aussi drastique.

« Director’s cut » et « nouvelle séquence »

Dès lors, est-ce que le public a été trompé ? 

Pour « animation retravaillée », aucun mensonge notamment sur le duel. Des épisodes au format maxi, également. Concernant l’expression scènes inédites, je trouve que Crunchyroll s’est un peu foutu de notre tête pour être poli. Car en effet, le dernier épisode contient 4 minutes de scènes inédites où Subaru et Emilia ont une discussion très importante, ce fameux cliffhanger. Je vous incite à aller voir la fin de l’épisode. Néanmoins, j’engagerai mon avis personnel mais je suppose que ces « scènes inédites » seront introduites au début de la saison 2 afin de ne pas perdre le public qui n’aurait pas vu cette version retravaillée. Cela voudrait-il dire en d’autres termes que cette nouvelle version ne posséderait aucune « scènes inédites » lui étant propres ?

On le saura en juillet mais à mon sens, oui ! (si j’ai faux faites un screen et vous pourrez vous moquer de moi pendant plusieurs mois xD). Il y a une certaine malhonnêteté dans le message véhiculé par Crunchyroll. La communication autour de cette version est volontairement floue et l’interprétation des modifications évoquées est ambiguë. A l’image de certains politiques qui jouent avec le sens des mots ou des chiffres, la communication autour de cette version est malhonnête. Les responsables ont laissé la communauté s’imaginer au départ des choses en sachant pertinemment qu’elle se trompait. Ils auraient pu être plus explicites sur la chose. Mais non ! En additionnant le fait que les épisodes paraissent plus longs, qu’il y ait de « nouvelles séquences » et que l’anime soit catégorisé en tant que « nouveau simulcast » (faites-moi rire Crunchyroll), le public est presque manipulé pour re consommer l’anime avec éventuellement un passage à la caisse pour un abonnement. C’est un avis tranché, il est fort possible que vous ne possédiez pas le même point de vue.

Comparé à l’expression « Director’s cut » énoncée par le site officiel japonais pour définir cette nouvelle version, Crunchyroll a davantage orienté sa communication autour de l’animation retravaillée et de l’ajout « de nouvelles séquences ». « Séquence » est plus englobant et a une signification autre que « Cut ». Cut se réfère aux changements de scène. Lorsqu’un script est développé pour l’animation, le rédacteur aura des notes d’action qui expliquent le processus de mise en page visuelle. Cela peut renvoyer au changement de caméra par exemple. Couper fait également référence à la rapidité de la transition entre ces changements de scène. Vous pouvez avoir des choses comme le fondu enchaîné à la scène suivante où les deux scènes se chevauchent, mais comme une scène s’estompe en opacité, la suivante augmente jusqu’à ce que vous regardiez une nouvelle scène. C’est le cas ici à de nombreuses reprises où le fondu ou bien la durée sont différents expliquant de fait l’appellation « DIRECTOR’S CUT ».

De l’espérance, naît forcément une petite déception à un moment donné quand on comprend qu’on a fait fausse route. Heureusement, revoir Re:Zero est toujours un régal car je le considère facilement comme un des meilleurs animes de sa décennie. J’ai rapidement compris la nuance. Donc la pilule est rapidement passée et je me suis ensuite concentré uniquement sur le visionnage n’espérant plus rien de la suite excepté une simple version « Director’s cut ». Il n’y a donc pas mort d’homme, loin de là. C’est uniquement pour cet article que je développe autant mon opinion personnelle mais je n’en veux à personne. Puis je n’estime pas avoir perdu mon temps, surtout avec Re:Zero.

En conclusion

J’aurai pu expliquer davantage certains développements ci-dessus mais j’ai jugé que c’était bien suffisant pour un tel objet. Autre point que je n’ai pas abordé, je trouve personnellement que quelques scènes supplémentaires et plans larges auraient pu être retravaillés. Le travail de Re:Edit est intéressant vu le nombre de différences sans pour autant être extraordinaire et vraiment poussé. On a davantage l’impression de voir une version Blu-ray Disc +, plus qu’une nouvelle version retravaillée en profondeur.

Ce que je retiens uniquement de ce rewatch est le plaisir procuré. Je ne pensais pas prendre autant mon pied des années après mes trois premiers visionnages. J’affirme toujours aujourd’hui que Re:Zero est un chef d’œuvre. 

En vérité, ma plus grosse déception est de ne pouvoir écrire des reviews sur la S2 au printemps vu que la sortie a été reportée. Initialement, j’avais créé cette catégorie exclusivement pour faire des reviews dessus et me chauffer pour avril. Il faudra encore attendre un peu avant juillet. La communauté sera patiente et comprend la chose afin de bénéficier d’une production soignée.

En attendant les articles de Re Zero S2 qui sortiront chaque semaine en été, promesse faite, j’espère que vous trouverez votre bonheur sur le site, qui a connu dans les derniers jours pas mal de changements de fond, de forme et en interne que j’ai synthétisé dans cet article. Je vous remercie encore pour votre présence et je vous dis à la prochaine en juillet, courage nous y sommes presque !

Toujours la même image de fin, mais elle résume bien mon état d'esprit
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments