Toilet-bound Hanako-kun – Premières Impressions

Toilet Bound Hanako-kun est une œuvre enchanteresse qui captive notre attention dès les premières minutes. Débuter l’anime, c’est se risquer à être ensorceler jusqu’à la toute fin. Plongez-y votre regard et vous ne pourrez-plus la décrocher.

Synopsis : Une rumeur étrange circule dans toutes les écoles du Japon. Dans le vieux bâtiment, une certaine dame prénommée Hanako se trouverait dans la 3e cabine des toilettes des filles du 3e étage. Ceux qui l’invoqueraient verraient un de leurs souhaits se réaliser. Nene Yashiro est une jeune fille fan de superstitions et d’affaires occultes. Elle aimerait bien sortir avec un camarade plus vieux pour qui elle a un faible. Elle décide alors de voir si la légende dit vrai et invoque Hanako.

Cette introduction est tout simplement splendide. Elle introduit à merveille l’univers et la suite de l’œuvre en proposant une douce histoire de cœur. Bien que le souhait de Nene soit frivole, on va être touché au fil de l’épisode par la sincérité et la délicatesse du personnage.

Le binôme Hanako-Nene fonctionne d’entrée et se complètent parfaitement. Nene est quelqu’un de très joviale et vitaminée qu’on apprécie forcément. C’est une alchimie singulière affectueuse qui né de ce duo. Chacun soutient l’autre et cette relation est adorable. Quand une petite dispute éclate, c’est pour proposer à la sortie une réconciliation encore plus émouvante et attendrissante. La discussion entre les deux est naturelle et on ne s’ennuie à aucune reprise.

Toilet-bound Hanako-kun Nene Hanako

Concernant l’univers, j’avais un peu peur que le cadre du lycée soit trop restreint et donne une sensation d’étouffement ou de manque de liberté et diversité. Aucunement. On fait très peu attention à ce détail et les divers cadres s’enchainent sans mal sans trop se répéter.

Cette porte d’entrée sur l’univers et le premier mystère de l’école intéresse. L’intrigue portera probablement sur les 7 mystères de l’école et les affaires étranges en son sein. Tandis que Nene ne semble plus avoir aucun secret pour nous, Hanako reste un personnage très mystérieux qu’on va mieux découvrir au fil de l’anime.

Les gags s’enchainent avec un bon rythme. Ce sont en effet des montagnes russes au dénivelé faible mais avec des points de comiques très serrés aboutissant à une ambiance amusante constante accompagnée d’une joie de vivre. La réalisation mène un travail très appréciable car elle permet grâce à divers effets de superpositions d’enchaîner sans mal et avec originalité les séquences, dialogues ou gags. Les divers mouvements de caméra également nombreux contribuent à ce dynamisme permettant d’avoir sous nos yeux une œuvre très vivante.

Si l’anime est dans sa globalité jovial, il compose également avec une ambiance légèrement effrayante. La superposition de ces deux tonalités donne une atmosphère très singulière que j’aime beaucoup. En de rares occasions, l’anime arrive aussi à toucher le public sur des séquences plus importantes.

En conclusion

Magnifiée par une direction artistique splendide et dirigée par une réalisation avec d’étonnantes idées, aussi bien pour les gags que pour des séquences plus solennelles ou angoissantes, Hanako-kun est un véritable coup de cœur. J’ai dévoré ce premier épisode et j’ai été charmé par ce binôme amusant et jovial. Le conseiller est une évidence, ne passez pas à côté d’une telle production qui occupera les plus hautes places cette saison.

Toilet-bound Hanako-kun Nene
Partager sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments